HO CHI MINH VILLE - Des sourires, acclamations, cris de joie dans tous les sens. La flamme olympique a passé une nuit de grande passion mardi à Ho Chi Minh Ville, au Vietnam.

Des milliers de personnes se sont attroupés dans la rue, patientant avant de savourer le passage de la flamme. Drapeaux olympiques aux cinq anneaux, drapeaux vietnamiens et chinois flottaient tout le long du parcours.

De longues files de motos s'amassaient aux intersections pour entrevoir la torche. Les serveurs arrêtaient leur service pour apprécier le passage de la flamme. Des milliers d'automobilistes poursuivaient la flamme pour la filmer et prendre des photos. C'est un moment de fête pour toute la ville, personne ne manquerait de saluer le relais olympique.

La flamme, pour la première fois de passage au Vietnam, a parcouru 13 kilomètres de l'Opéra au centre-ville jusqu'au stade athlétique de la septième zone militaire. Soixante relayeurs de tout domaine ont participé au relais.

Nguyen Thi Thu Ha, maire adjoint de Ho Chi Minh Ville, fut le premier relayeur, ayant reçu la torche des mains de Hu Qianwen, l'ambassadeur de Chine au Vietnam, présentant la flamme à la foule.

"Les Jeux Olympiques sont le plus grand apparat sportif du monde. En tant que relayeur à Ho Chi Minh Ville, c'est évidemment un grand honneur. Mais je suis aussi conscient de la grande responsabilité d'organiser glorieusement l'événement jusqu'au dernier instant," a déclaré Nguyen Thi Thu Ha, chargé de l'organisation.

"J'espère que le passage du relais pourra nous permettre de montrer l'amour du sport des vietnamiens, notre hospitalité et notre amitié. J'espère aussi que l'arrivée de la torche olympique encouragera l'équipe vietnamienne pour obtenir de bons résultats aux Jeux de Beijing."

Nguyen Thi Thu Ha explique le planning du relais "Vu les encombrements du trafic à Ho Chi Minh Ville, nous devons considérer un parcours convenable pour assurer la progression continue de la flamme et minimiser les effets sur le quotidien des habitants. Le laps de temps entre 18h30 et 20h00 permet justement d'éviter les embouteillages, " a-t-elle commenté.

Des drapeaux rouges, des banderoles et insignes, accrochés aux réverbères, accueillaient le relais le long des avenues de la ville. La ville peut tout à fait se permettre une journée frénétique particulière.

La cérémonie de célébration a eu lieu au stade militaire, pas assez large pour contenir la meute de spectateurs euphoriques. C'est pourquoi une large foule est restée à l'extérieur du stade jusqu'à la fin des festivités.

Le vice-président du BOCOG, Li Binghua, a adressé ses sincères remerciements au peuple vietnamien pour leur vif support et aux chinois vivant au Vietnam pour leur considération envers le relais. "Le relais olympique, avec les meilleurs vœux de la Chine, tends un pont entre différentes cultures et races."

Le président du comité olympique vietnamien Nguyen Danh Thai, dernier relayeur, a allumé la vasque au stade.

Ho Chi Minh Ville est la plus grande ville du Vietnam et jouxte le delta du Mékong. Le centre-ville est situé au bord de la rivière Saigon, à 60 kilomètres de la mer du sud de la chine, et à 1760 kilomètres au sud de Hanoi, capitale du Vietnam. Ho Chi Minh et sa banlieue comptent 9 millions de personnes, soit la plus grande agglomération du Vietnam.

Le Vietnam est la dernière étape internationale du relais olympique de Beijing. La flamme va maintenant rejoindre Hong Kong.

Beijing2008.cn - 30 Avrl 2008

''L'Ambassadeur de Chine donne la Flamme à la première relayeuse Nguyen Thi Thu Ha ''