Les prix ont progressé de 3,9% en un mois, d'avril à mai: durant cette période l'augmentation des prix du riz, la plus forte depuis 1995, a provoqué la crainte d'une pénurie chez une partie des consommateurs locaux, selon le Département des Statistiques. Martin Rama, économiste en chef de la Banque mondiale au Vietnam, a jugé ce taux de 25%, le plus élevé depuis plus d'une décennie, de "chiffre inquiétant" et parlé d'une "inflation très forte". "Les prix du riz et des produits alimentaires ont été même en plus forte augmentation", a-t-il averti. D'autres fortes hausses des prix ont porté sur les immobiliers, les matériaux de construction, les médicaments, la santé, les carburants, les équipements ménagers, les vêtements et les chaussures. L'inflation s'est établie à 15,9% depuis le début de l'année, ayant un impact très négatif sur la vie des 86 millions de Vietnamiens et poussant le gouvernement à réduire son objectif de croissance économique de 8,5% l'an dernier à 7% seulement pour 2008. Ce coût de la vie en hausse a par ailleurs provoqué un nombre croissant d'arrêts de travail dans plusieurs zones industrielles du pays où près de 300 grèves ont été recensées depuis le début de l'année, selon des chiffres officiels.

Agence France Presse - 27 mai 2008