Confisqués en 1975, lors du changement de régime, les sites ecclésiastiques font l'objet de négociations entre le Vatican et Hanoï, en vue d'une éventuelle restitution au Saint-Siège. Mais l'affaire est loin d'être réglée.

Les diplomates du Saint-Siège vont se rendre cette fois-ci dans deux diocèses du pays. Dans le diocèse de Hué où l’Eglise veut récupérer le terrain d’un sanctuaire dédié à la Vierge pour en faire un centre de pèlerinage. Même chose à Dalat où les évêques vietnamiens souhaitent reprendre un ancien séminaire, lui aussi, confisqué lors du changement de régime en 1975.

Lors de son passage à Hanoï devant les représentants du ministère vietnamien des Affaires étrangères, la délégation du Vatican reviendra aussi sur la restitution des bâtiments de l’ancienne délégation apostolique. En décembre et janvier dernier, les catholiques de la capitale avaient manifesté en ce sens et le Vatican avait demandé la fin de ces manifestations pour favoriser la négociation.

Mais l’affaire n’est pas réglée. Les bouddhistes réclament désormais le bâtiment. Les diplomates du Vatican au Vietnam vont aborder aussi la délicate question des nominations épiscopales. Rome voudrait ainsi pouvoir nommer ses évêques avec une plus grande liberté.

Enfin, une nouvelle fois, les délégations vont tenter d’avancer dans le but d’établir des relations diplomatiques pleines entre le Vietnam et le Saint-Siège.

Par Antoine-Marie Izoard - Radio France Internationale - 9 Juin 2008