Considéré comme le dernier des «dragons» asiatiques, le pays voit son marché boursier naissant s'écrouler de 60% depuis le 1er janvier. Depuis le 17 avril, la cote Ho-Chi-Minh-Ville (Saigon) n'a ainsi pas connu une seule séance de hausse! La place remporte ainsi la palme de la plus mauvaise performance de la planète bourse cette année. Plus qu'une nouvelle victime des «subprime», le marché boursier vietnamien, âgé de seulement 8 ans, est surtout victime d'une crise de croissance: ses actions avaient vu leurs cours exploser de 370% depuis sa création.

En réalité, cette crise boursière reflète les difficultés d'un pays essayant de gérer un développement économique exponentiel - en baisse, la croissance devrait atteindre encore 7% cette année contre 9% l'an dernier - et confronté à l'envolée des prix alimentaires et de l'énergie. L'inflation atteint 25% - les autorités essaient de remonter les taux à 12% pour l'enrayer - et le déficit commercial a triplé. Au point que certains économistes commencent à se demander si les autorités pourront réagir assez vite pour éviter une crise similaire à celle du baht thaïlandais en 1997...

Par Pierre-Alexandre Sallier - Le Temps (.ch)