Pourtant, les propriétaires étrangers ne seront pas autorisés à louer ou à utiliser leurs appartements pour tout autre objectif que l'usage personnel, selon le web site, géré par le ministère vietnamien de l'Information et des Communications.

Selon la résolution, cinq groupes d'étrangers pourront posséder leurs propres appartements au Vietnam, à savoir les personnes qui investissent directement au Vietnam, qui contribuent largement au développement vietnamien et reçoivent des médailles du gouvernement vietnamien, les scientifiques et les experts travaillant au Vietnam, les ressortissants étrangers qui se marient avec des citoyens vietnamiens et les sociétés à capital étranger qui n'opèrent pas dans l'immobilier et qui achètent des appartements pour leurs employés.

Les étrangers qui achètent des logements au Vietnam doivent remplir trois critères : ils doivent vivre et travailler au Vietnam, avoir obtenu la permission d'y rester pendant au moins une année supplémentaire, et acheter des logements pour eux-mêmes et leur famille.

Nguyen Tran Nam, vice-ministre vietnamien de la Construction a fait savoir que le marché immobilier du Vietnam ne serait pas influencé par la mise en oeuvre de cette résolution, seulement 21.000 étrangers correspondant à ces normes résidant dans le pays.

Xinhua - 26 juin 2008