L'emploi du temps des députés porte essentiellement sur les rapports du gouvernement et du groupe d'inspection de l'AN sur l'état d'avancement des projets de construction d'infrastructures employant des fonds publics dans le secteur des services, et de celles des ministères et des localités, pour la période 2005-2007, a rappelé le président de l'AN, Nguyên Phu Trong, à l'ouverture de cette réunion. Les députés ont également à examiner 12 projets de loi, le programme législatif de l'AN pour 2009, ainsi que les amendements apportés à celui de 2008.

Sous l'égide du vice-président de l'AN, Nguyên Duc Kiên, les députés permanents se sont penchés le 22 septembre sur la réalisation des projets d'infrastructures précités. Il y a 3 causes essentielles à l'origine des retards : le dégagement des terrains, les capacités des entrepreneurs et les mécanismes des politiques, a souligné le député Phùng Quôc Hiên, chef de la Commission des finances et du budget de l'AN. Les députés ont été unanimes à déplorer le manque de réglementation unifiée et d'une trop grande flexibilité dans l'application des politiques en la matière. Ils ont remarqué également des faiblesses dans l'aménagement, dont les prévisions et orientations de développement sont insuffisantes.

Dans l'après-midi, les députés ont travaillé sur le projet de loi de gestion des dettes publiques.

Par Thê Linh - Le courrier du Vietnam - 23 septembre 2008