Guo Jin Hua, 65 ans, a été reconnue coupable de l'importation et mise en circulation de faux billets de banque vietnamiens d'une valeur totale d'environ cinq milliards de dongs (210.000 euros), a précisé Tran Ngoc Quang, juge au tribunal de la province de Tien Giang (sud), où se tenait le procès.

Son principal complice, vietnamien, Mai Van Truc, a été condamné à la perpétuité. Les 35 autres accusés ont écopé de peines allant de deux à 23 ans de prison. "Il s'agit d'une affaire particulièrement sérieuse et qui s'est produite sur une longue période", a indiqué le responsable.

Selon la presse vietnamienne, les billets, des coupures de 50.000 (environ 2 euros) et 500.000 dongs (quelque 21 euros) étaient fabriqués à Taïwan. Ils avaient été importés à partir de 2002 via la Chine, avant d'être mis en circulation au Vietnam.

Selon des chiffres compilés par l'AFP auprès de sources judiciaires et dans les médias locaux, au moins 55 personnes, dont la ressortissante chinoise, ont été condamnées à mort au Vietnam depuis le début de l'année.

Agence France Presse - 30 septembre 2008