Dès la cérémonie d'accueil terminée, le Premier ministre Nguyên Tân Dung s'est entretenu avec son homologue australien Kevin Rudd.

Les 2 dirigeants sont parvenus à un consensus sur les orientations futures de la coopération bilatérale pour l'intérêt des 2 peuples et des 2 pays, pour la paix, la stabilité et le développement dans la région et dans le monde.

Le chef du gouvernement australien s'est dit admiratif devant les énormes progrès du Vietnam lors de ces 2 dernières décennies de Dôi moi. Il s'est en outre déclaré convaincu que le Vietnam allait surmonter les difficultés économiques actuelles et parvenir, grâce à des politiques efficaces, à freiner l'inflation et à stabiliser la macroéconomie. Pour lui, le pays n'est en aucun cas menacé par la récession.

Quant à M. Dung, il a salué les grandes avancées du peuple australien ayant bâti un "pays moderne et prospère" qui joue un rôle important tant sur la scène régionale qu'internationale.

Les 2 dirigeants se sont par ailleurs félicités du rapide développement des relations de coopération bilatérale au cours de ces dernières années, et notamment au niveau politique avec de nombreux échanges de visites. Ils sont tombés d'accord sur les mesures à prendre afin de valoriser la coopération bilatérale dans des domaines comme l'économie, le commerce, l'investissement, l'éducation et la formation, le tourisme, etc. Ils ont ainsi jugé nécessaire d'exploiter plus efficacement les atouts et potentialités de chacune des 2 parties dans des secteurs comme le travail, la construction, les transports et communications, l'exploitation des minerais, etc.

Le chef du gouvernement australien a tenu à informer son homologue que son pays continuerait à soutenir le Vietnam via les aides publiques au développement (APD). Sur ce point, il a indiqué que l'Australie avait accepté de co-financer le projet de construction du pont Cao Lanh, dans la province de Dông Thap (delta du Mékong). En outre, il a promis que son pays reconnaîtrait le plus rapidement possible le Vietnam comme un pays disposant d'une économie de marché. Autre promesse, l'augmentation du nombre de bourses universitaires accordées aux étudiants vietnamiens. Le Premier ministre Kevin Rudd s'est en outre dit convaincu que le Traité de libre-échange commercial entre l'ASEAN, l'Australie et la Nouvelle-Zélande serait signé avant la fin de l'année.

À l'instar de son homologue australien, le chef du gouvernement vietnamien a souligné la nécessité de davantage coopérer dans les différents forums régionaux et internationaux comme l'ARF, l'EAS, l'APEC, le Conseil de sécurité de l'ONU…

Évoquant la situation des Vietnamiens vivant et travaillant dans cet État d'Océanie, M. Dung a tenu à remercier le gouvernement australien pour avoir facilité leur intégration.

En fin d'entretien, M. Dung a invité son homologue australien et son épouse à visiter le Vietnam début 2009. L'invitation a été acceptée.

Après leur entretien et une brève rencontre avec les médias australiens, les 2 dirigeants étaient présents à la cérémonie de signature de l'accord sur le transfert des condamnés et à celle de remise de la licence confirmant le passage de la banque ANZ au Vietnam en compagnie à capital 100% étranger.

Plus tard dans la journée, M. Dung a reçu le président du Parti libéral australien, Malcolm Turnbull, et a eu une rencontre avec le gouverneur australien, Quentin Bryce. Lors de son entretien avec le président de la Chambre des représentants, Harry Jenkins, et le président du Sénat, John Hoog, Nguyên Tân Dung a exprimé son souhait de voir la coopération vietnamo-australienne se renforcer dans les prochaines années. Il s'est en outre déclaré satisfait de l'heureux développement de la coopération entre l'Assemblée nationale (AN) du Vietnam et le Sénat et la Chambre des représentants australiens, marqué par la visite en Australie en mars dernier du président de l'AN, Nguyên Phu Trong.

Le même jour, le chef du gouvernement a rencontré des vietnamologues, ainsi que des représentants des étudiants et des stagiaires vietnamiens de l'Université d'Australie.

À chacune de ces rencontres, il a tenu à souligner que l'Australie était le 7e partenaire commercial du Vietnam et le 3e marché pour ses exportations.

Par Lê Hà - Le courrier du Vietnam - 14 octobre 2008