Ces accords ont été signés au Kremlin en présence des présidents russe Dmitri Medvedev et vietnamien Nguyen Minh Triet.

Le géant gazier russe Gazprom et la compagnie russe Zaroubejneftegaz ont ainsi signé un contrat d'une durée de 30 ans avec Petrovietnam pour des travaux de prospection et d'extraction des blocs numéros 129 à 132 sur le plateau continental du Vietnam.

Gazprom a aussi décidé de la création d'une entreprise commune avec Petrovietnam, GazpromViet, qui sera chargée des projets communs au Vietnam et dans d'autres pays. Le géant russe en contrôlera 51%, son partenaire vietnamien 49%, a précisé Gazprom dans un communiqué.

"Nous avons l'intention de poursuivre ensemble l'exploration de gisements d'hydrocarbures en Russie, au Vietnam et dans d'autres pays (...) Nous projetons aussi d'aménager de nouveaux sites énergétiques et de moderniser les sites existants au Vietnam", a déclaré M. Medvedev.

Le géant russe de l'aluminium Rusal a aussi signé un mémorandum d'intention avec la compagnie vietnamienne An Vien pour la construction d'une usine d'une capacité de 1,5 million de tonnes sur un gisement de bauxite dans le sud du Vietnam.

Les deux Etats ont aussi signé par ailleurs des accords de coopération dans la lutte contre l'immigration illégale et pour la protection de la propriété intellectuelle.

La Russie a beaucoup perdu de son influence au Vietnam depuis la chute de l'URSS. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint près d'un milliard de dollars en 2007, soit dix fois moins qu'entre Hanoï et les Etats-Unis.

Agence France Presse - 27 Octobre 2008