Mais si Israël avait depuis longtemps un représentant à Hanoï, les autorités vietnamiennes n'avaient pas encore, jusqu'à ce jour, envoyé un de leurs diplomates en Israël. A présent, le moment semble être venu. Dans quelques semaines, une ambassade du Vietnam devrait ouvrir ses portes à Tel Aviv.

Cette information a été communiquée au directeur général du ministère des Affaires étrangères Aaron Abramovitz, qui a effectué tout récemment une visite dans ce pays du Sud-est asiatique.

Le Vietnam réunifié, qui a été admis à l'Onu en 1977, a amorcé en 1986 une politique d'ouverture économique. En 1995, il intègre l'Association des Nations de l'Asie du Sud-est et en 2007, il accède à l'Organisation mondiale du Commerce (OMC). Il poursuit ensuite sa progression et est élu, en octobre de la même année, au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies.

La république socialiste du Vietnam, née de la réunification des Etats du Nord et du Sud, est toujours dirigée par le parti communiste. Sur 85 millions d'habitants, 85 % sont bouddhistes et 8 % sont chrétiens. Le pays se développe considérablement et le Hi-Tech est très présent dans la capitale, Hanoï. D'autres industries, comme celle de l'alimentaire, du textile ou du tourisme sont également en pleine expansion.

Toutefois, malgré ce potentiel, les échanges commerciaux entre Israël et le Vietnam sont évalués à près de 200 million de dollars par an. Lors de sa visite la semaine dernière au Vietnam, Aaron Abramovitz a examiné les possibilités d'élargir ce marché et la coopération économique entre les deux pays.

L'ambassadeur israélien à Hanoï, Effie Ben Matatyahou, qui doit achever son mandat l'été prochain, a beaucoup œuvré pour que le Vietnam ouvre enfin une ambassade en Israël. Mais jusqu'à présent, les autorités locales préféraient rester "prudentes" et toutes les transactions passaient par l'ambassade d'Israël dans la capitale vietnamienne, qui existe depuis les années 90.

Par Claire Dana Picard - Arouts 7 - 24 novembre 2008