La victime "est morte à 14H30 samedi", a indiqué à l'AFP Nguyen Hong Hanh, directeur de l'hôpital de la province de Quang Ninh où elle était soignée.

"Elle et sa famille avaient eu des contacts avec des poulets malades de la grippe aviaire", a-t-il poursuivi.

Ce nouveau décès porte à 53 le nombre de morts dus au H5N1 dans le pays communiste depuis fin 2003.

Depuis le début de l'année, le Vietnam avait recensé trois contaminations humaines à la grippe aviaire, toutes dans le nord du pays.

Une petite fille de 8 ans a récupéré. Le troisième malade, un homme de 32 ans, est toujours hospitalisé à Hanoï.

"Les risques liés à la grippe aviaire sont grands", estimait samedi le département vétérinaire du ministère de l'Agriculture sur son site internet.

"L'inquiétude vient surtout de la négligence de la population qui ne prend généralement aucune mesure de protection", ajoutait-il.

Actuellement, dix provinces vietnamiennes sont officiellement frappées par des foyers animaliers de grippe aviaire -- celles de Ca Mau, Soc Trang, Hau Giang, Bac Lieu, Khanh Hoa au sud, celles de Nghe An et Quang Tri au centre et celles de Quang Ninh, Bac Ninh, et Ninh Binh au nord.

Le Vietnam est, après l'Indonésie, le pays qui affiche le plus lourd bilan humain de la grippe aviaire depuis qu'elle a fait sa réapparition en Asie du Sud-Est.

Il avait réussi à contrôler la situation en 2006, avant d'enregistrer à nouveau des infections humaines et des décès en 2007. L'an dernier, il a recensé 5 morts du H5N1, tous au premier trimestre.

Selon des chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui ne tiennent pas encore compte du dernier décès vietnamien, le H5N1 a tué 254 personnes à travers le monde depuis 2003.

Agence France Presse - 22 février 2009