L'Article 126 de la Loi sur le logement a indiqué 2 cas où les Vietnamiens résidant à l'étranger ont le droit d'être propriétaire d'un logement au Vietnam. Le premier concerne les Vietnamiens d'outre-mer qui placent leurs capitaux à long terme dans leur pays d'origine, les personnes ayant rendu des services au pays, les artistes, les scientifiques souhaitant y travailler régulièrement. Le second a trait aux Viêt kiêu ayant obtenu un droit de séjour de 6 mois minimum au Vietnam.

Selon le chef de la Commission de l'économie de l'AN, Hà Van Hiên, la plupart des avis sont d'accord avec la modification de l'Article 126 de la Loi sur le logement en élargissement les groupes de personnes susceptibles d'être propriétaire d'un logement au Vietnam. Le droit accordé aux Vietnamiens de l'étranger et aux étrangers à devenir propriétaire d'un logement au Vietnam contribuera, selon lui, à développer le marché immobilier vietnamien au moment où ce marché se heurte à maintes difficultés.

Pour le ministre de la Construction, Nguyên Hông Quân, l'élargissement des groupes de personnes pouvant être propriétaire d'un logement au Vietnam "n'influencera pas beaucoup le marché immobilier du Vietnam". Chaque année, le pays construit environ 500.000 logements tandis que les Viêt kiêu n'achèteraient seulement qu'environ 1.400 logements, soit 2-3% de ce chiffre.

M. Quân a aussi estimé que plusieurs points de l'Article 126 de la Loi sur le logement ne sont "plus adaptés" à la réalité actuelle. Bien plus, cet Article comporte plusieurs points similaires à l'Article 121 de la Loi sur le terrain, concernant les groupes de Viêt kiêu ayant le droit d'être propriétaire d'un logement au Vietnam. Ainsi, l'amendement des Articles 126 de la Loi sur le logement et 121 de la Loi sur le terrain sont "indispensables". Cela vise à assurer l'unification juridique, l'harmonie et la logique du droit de propriété entre les citoyens vietnamiens vivant au Vietnam, les Vietnamiens résidant à l'étranger ainsi que les étrangers. D'autre part, la modification de l'Article 126 de la Loi sur le logement devra contribuer à renforcer davantage les relations étroites entre les Viêt kiêu et leur pays natal.

Par Nhât Thanh - Le courrier du Vietnam - 2 mars 2009