Elle aurait transité par la Malaisie, a indiqué le quotidien "Tuoi Tre". Les autorités vietnamiennes devaient encore déterminer si le Vietnam était une étape de transit ou la destination finale de l'ivoire, a poursuivi le quotidien "Thanh Nien".

Le mois dernier, une organisation de contrôle du commerce des espèces sauvages avait dénoncé un marché extrêmement lucratif de l'ivoire au Vietnam, qui faisait peser une importante menace sur les éléphants d'Indochine.

L'organisation, Traffic, estimait que les cours de la défense pouvaient y atteindre jusqu'à 1'500 dollars le kilo et pourraient être "les plus élevés du monde".

Elle dénonçait aussi les lacunes de la législation du pays communiste, qui interdit le commerce de l'ivoire depuis 1992, mais laisse les commerçants écouler des produits stockés avant cette date. Ils en profiteraient pour vendre des stocks récemment taillés.

Agence Télégraphique Suisse - 7 mars 2009