L'usine possède une fabrique de pâte, deux machines à papier et une coucheuse pour glacer le papier. Selon le maire de Chandler les équipements seraient répartis dans trois ou quatre complexes au Vietnam.

Cet achat par l'un des dragons d'Asie intervient alors que le 31 mars s'est tenu à Hô-Chi-Minh-Ville un séminaire franco-vietnamien intitulé : « Innovation dans l'industrie papetière pour élever la productivité, améliorer la qualité et abaisser les coûts de production ».

On est en droit de s'interroger sur la stratégie du gouvernement quant au soutien à la filière bois en France quand on sait que ce séminaire, placé sous l'égide du ministère de l'Industrie et du Commerce et de l'ambassade de France à Hanoï avait pour but d'échanger des expériences et de présenter des technologies avancées. L'occasion pour les entreprises vietnamiennes de s'informer sur les méthodes de production de pâte à papier en Europe, les innovations, les procédés d'automatisation de la production.

Au cours de ce séminaire, Gérard Boivineau, consul général de France a affirmé : « La France est capable d'aider le Vietnam à se doter d'équipements modernes afin de répondre à une demande en papier croissante ». En 2008, le Vietnam a exporté 127 000 tonnes de papier votif, serviettes, papier scolaire et importé 970 822 tonnes de papier de haute qualité.

La Dépêche - 30 avril 2009