Prenant la parole lors de la séance d'ouverture de ce congrès, qui est placé sous l'égide du Conseil national provisoire des avocats vietnamiens, le président de la République, Nguyên Minh Triêt, a souligné la nécessité d'une telle création, affirmant la "justesse" de la ligne du Dôi moi et des orientations du Parti comme de l'État vietnamiens au regard de l'édification d'un État de droit socialiste, le perfectionnement du système juridique et l'achèvement de la réforme juridique. En effet, la stratégie fixée pour cette dernière et pour 2020 fait ressortir aussi l'importance de la position et du rôle des avocats dans les procédures juridictionnelles, a déclaré M. Triêt.

"Il s'agit de la responsabilité non seulement de chaque avocat de cette organisation socioprofessionnelle, mais aussi du Parti, de l'État et de l'ensemble du système politique", a précisé le chef de l'État.

M.Triêt a demandé aux avocats d'être bien conscients de leur mission qui est de protéger le droit et l'intérêt légitimes des citoyens, ainsi que de protéger la législation socialiste et les intérêts de l'État.

"Les avocats vietnamiens doivent constamment donner l'exemple et respecter le droit pour la garantie de leur prestige et de leur réputation, mais aussi et surtout de respecter leurs devoirs sociaux. Chacun doit continuer de se cultiver, de se perfectionner, d'élever son niveau en langue étrangère et respecter la déontologie de leur ordre", a recommandé M. Triêt.

D'après le président de la République, la LAV doit coordonner ses actions avec les services concernés en vue de développer le corps des avocats que ce soit quantitativement ou qualitativement, lequel doit être ferme politiquement, brillant professionnellement, au niveau de leurs confrères de la région comme du monde. "La LAV doit édifier rapidement une stratégie de développement du corps des avocats pour 2020 et ses orientations pour au-delà afin de servir efficacement l'oeuvre d'industrialisation et de modernisation nationale", a conclu M.Triêt.

Jusqu'au 31 décembre 2008, sont recensées au niveau national 1.479 organisations d'avocats, dont 1.284 sous forme de cabinets, 80, de coopératives, et 115, de société à responsabilité limitée. Leur clientèle se compose de particuliers à hauteur de 39,6%, d'entreprises publiques, de 27,81% et d'étrangers, de 23,7%. En fin février 2007, le Vietnam comptait 5.334 avocats et 2.000 avocats stagiaires.

Par Lê Hà - le courrier du Vietnam - 12 mai 2009