Les magasins d’Ho Chi Minh-Ville, l’ex-Saïgon au sud du Vietnam, devront désormais cacher leurs mannequins en sous-vêtements, d’après une nouvelle régulation des autorités locales relayées par les médias vietnamiens.

Les mannequins ne devront plus être visibles de l’extérieur des boutiques, stipule la régulation, qui porte sur différentes formes de publicité dans la capitale économique et de la mode du pays communiste, selon le site internet du quotidien du département de la justice de la ville.

"Mettre les mannequins à un endroit où personne dans les rues ne peut les voir, ça va", explique un responsable local, Le Quang Vinh, cité par le quotidien. "Personne ne se promène en sous-vêtements dans des lieux publics, cela va à l’encontre des moeurs vietnamiennes".

Les rues de Ho Chi Minh-Ville comme celles de la capitale Hanoï au nord débordent de mannequins laissant largement dépasser des strings.

Agence France Presse - 19 Juin 2009