Air Liquide a annoncé aujourd’hui procéder à de nouveaux développements dans le sud du Vietnam. Avec une croissance de près de 5% de son PIB en 2009, le pays asiatique bénéficie d’une forte dynamique économique, favorable au développement de l’activité industrielle. Le marché des gaz au Vietnam concerne l’ensemble des secteurs traditionnels comme l’acier, le verre, la construction, la chimie, l’automobile et les hautes technologies. Déjà leader historique du gaz dans le nord du pays, Air Liquide étend ses positions sur l’ensemble du territoire. Concrètement, le groupe va construire deux unités de séparation des gaz de l’air. Elles auront, au total, une capacité de production de 290 tonnes par jour d’oxygène, d’azote et d’argon liquides.

A noter que jeudi, Air Liquide publiera son chiffre d’affaires du troisième trimestre. Les analystes d’Oddo Securities tablent sur une contraction de 4,1% (en données organiques) des facturations à 3 milliards d’euros, en raison d’une base de comparaison très élevée. En rythme séquentiel, le groupe devrait cependant afficher une croissance de 2,7%. La baisse du prix du gaz devrait avoir un effet négatif de 4,6% sur les ventes alors que l’appréciation des devises aurait un impact positif de 1,7%, précise l’intermédiaire.

Air Liquide continue de se développer en Asie, dans un marché à très haut potentiel. Nous sommes acheteurs sur le plan fondamental.

Investir.fr - 20 octobre 2009