La police a arrêté samedi deux Vietnamiens soupçonnés du trafic de 20 bébés depuis 2007 dans le pays communiste, rapporte lundi 9 novembre le site VietnamNet. Les deux suspects, un homme et une femme arrêtés dans la province de Dong Nai (sud), auraient avoué avoir acheté les bébés à des hôpitaux de la province, de celle de Soc Trang et de Ho Chi Minh-Ville, l'ex-Saïgon. Ils les auraient ensuite revendus à une autre Vietnamienne pour des montants allant de 4 à 12 millions de dongs (150 à 455 euros). VietnamNet ne précisait pas le sort réservé aux nouveaux nés - adoption internationale ou non. La police de Dong Nai n'était pas joignable pour confirmer l'information lundi soir.

Plusieurs cas de corruption

En septembre, six Vietnamiens impliqués dans un scandale de falsification de documents dans des procédures d'adoption internationales avaient été condamnés à de la prison ferme dans le nord du pays. Dans cette affaire, des dossiers d'abandon avaient été montés de toute pièce pour faire adopter plus de 200 enfants par des étrangers entre 2005 et 2008, avaient indiqué les médias du pays. Des centres vietnamiens travaillant avec la France, l'Italie et les Etats-Unis étaient impliqués. Après ce scandale, révélé il y a plus d'un an, et un rapport accablant des Américains dénonçant en avril 2008 des cas de corruption et, déjà, des rapports frauduleux d'abandons, plusieurs pays avaient remis en question l'adoption au Vietnam. En septembre 2008, les adoptions américaines avaient notamment cessé.

Quelques années plus tôt encore, les risques de trafic avaient déjà entraîné la suspension des procédures d'adoption internationale au Vietnam. Elles avaient repris au compte-gouttes après la signature d'accords bilatéraux censés protéger davantage les enfants.

Nouvelobs.com - 9 novembre 2009