Ce prêt est destiné à "soutenir l'effort de relance et le programme de réforme des investissements publics", a indiqué l'institution multilatérale dans un communiqué.

Pour la première fois, il a été consenti par la Banque internationale de reconstruction et de développement (BIRD), la filiale consacrée à "la réduction de la pauvreté dans les pays à revenus moyens et les pays les plus pauvres qui sont des emprunteurs fiables".

Les prêts précédents venaient de l'Association internationale de développement, qui aide les pays les plus pauvres. A sa demande, le Vietnam pourra continuer à en bénéficier pendant plusieurs années, avant de ne plus pouvoir prétendre qu'à ceux de la BIRD.

"C'est une étape importante pour le Vietnam, pays qui est passé de la catégorie de pays pauvre fortement endetté à celui de pays à revenus moyens en moins de sept ans", a souligné le vice-président de la Banque pour l'Asie orientale et Pacifique, Jim Adams.

En 2009, le Vietnam devrait avoir connu une croissance économique de 5,2%, selon les projections de l'institution.

Agence France Presse - 22 décembre 2009