Il s'agit du 2e projet de fabrication d'alumine du groupe sur les hauts plateaux du Centre (le premier projet a été mis en oeuvre dans la province de Lâm Dông). Selon Vinacomin, avant de lancer les travaux, il a collaboré avec les ministères et services concernés pour mener une étude approfondie et proposé un plan bien calculé en vue d'assurer à la fois la rentabilité économique de ce projet, une protection de l'environnement et un impact minimum sur la culture locale.

Les travaux de l'usine de Nhân Co seront déployés en 2 phases. Pour la première, de 2007 à 2012, plus de 11.620 milliards de dôngs seront investis. La puissance initiale de l'usine sera alors de 650.000 tonnes d'alumine par an. Lors de la phase suivante, sa puissance doublera.

Selon le plan, après sa mise en service, l'usine dégagera un chiffre d'affaires moyen de 3.756 milliards de dôngs par an et créera environ 1.350 emplois directs, à quoi s'ajouteront 12.000 emplois dans les services connexes. L'usine contribuera à la stabilité socio-économique de la province de Dak Nông en particulier et du Tây Nguyên en général, jetant une base pour le développement de l'industrie de l'aluminium et des industries auxiliaires.

Selon Vinacomin, la réserve de bauxite de Nhân Co est estimée à environ 270 millions de tonnes. Après ce projet, le groupe compte étudier la faisabilité du projet de construction d'une usine d'électrolyse de l'aluminium, d'une puissance prévisionnelle de 150.000 à 200.000 tonnes par an.

Par Linh Thao - Le courrier du Vietnam - 25 février 2010