Deux sources vietnamiennes ayant requis l'anonymat ont confirmé à l'AFP le bilan des morts évoqué par la presse vietnamienne.

Le site d'information VietnamNet a cité Nguyen Duc Nhanh, directeur de la police de la ville, indiquant que quatre personnes avaient été tuées lorsque deux conteneurs de feux d'artifice avaient "brûlé".

Trois autres personnes ont été blessées, a-t-il ajouté en précisant que "des erreurs commises dans le transport" des feux d'artifice étaient à l'origine du drame.

"C'est un accident regrettable, mais qui n'aura pas d'influence sur la sécurité des célébrations du millénaire" de la capitale, a ajouté le responsable de la police.

La nationalité des trois étrangers tués n'a pas pu être confirmée pour le moment. Mais le ministère singapourien des Affaires étrangères a indiqué avoir été informé par les autorités locales qu'une "femme singapourienne pourrait figurer parmi les quatre" personnes tuées.

Les responsables de la sécurité ont bouclé les alentours du stade, une zone urbaine récemment construite, empêchant tout accès à proximité.

Le site du quotidien Tuoi Tre et le site d'information VietnamNet ont rapidement publié dans l'après-midi des photos montrant une épaisse fumée montant dans le ciel, avant qu'elles ne soient retirées.

Mais un Vietnamien a mis sur son site Facebook une vingtaines de photos, montrant des gens courant devant une épaisse fumée et des camions de pompiers garés sur place.

Une femme vivant au sixième étage d'un immeuble voisin a indiqué avoir entendu de "grosses explosions" et s'être précipitée sur son balcon d'où elle a vu s'élever une colonne de fumée blanche.

"Ce n'était pas de la fumée comme quand quelqu'un brûle des choses. Beaucoup de gens se sont précipités dans la rue pour regarder. La fumée venait de la zone du stade. Il y a eu six ou sept explosions", a-t-elle indiqué, en refusant de donner son identité.

Les autorités vietnamiennes ont entamé vendredi dernier les célébrations, prévues pour durer dix jours, du millénaire de la capitale, fondée en 1010.

Les diverses manifestations culturelles doivent culminer dimanche avec une grande cérémonie et un feu d'artifice au stade national My Dinh, avec la participation d'environ 31.000 personnes dont un tiers de militaires, selon les autorités.

L'ensemble des cérémonies a représenté un budget de 63 millions de dollars. Les préparatifs ont commencé il y a plus de deux ans.

Agence France Presse - 6 octobre 2010