Le comité d'organisation du Festival international du film du Vietnam (VNIFF) a reçu 96 films d'une bonne vingtaine de pays.

Les organisateurs ont sélectionné pour la projection dans les cinémas hanoiens plus de 50 films dans 2 catégories : oeuvres en compétition et ouvrages diffusés dans le cadre du programme "Cinéma du monde contemporain". Ce dernier diffusera 20 nouveaux films, oeuvres de réalisateurs internationaux et les meilleurs films de l'année. Le cinéma français sera également à l'honneur à travers le programme "Mise au point".

Quant au jury et au comité de conseillers d'honneur, le réalisateur, Artiste du Peuple, Dang Nhât Minh, le réalisateur, Artiste du Peuple, Bùi Dinh Hac, la critique Ngô Phuong Lan rejoignent le réalisateur Phillip Noyce, le caméraman François Cantonné, le directeur du Festival international du film de Venise, Marco Mueller, l'artiste Kang Soo Yeon, la présidente du NETPAC (réseau de développement du cinéma d'Asie), Aruna Vasudev, le directeur du programme du Festival international du film de Pusan, Kim Ji Seok, la directrice exécutive d'UniFrance, Regine Hatchdon et la directrice chargée des expositions et événements particuliers de l'Institut de la cinématographie des États-Unis, Ellen M. Harrington.

Le jury récompensera les oeuvres du cinéma d'Asie et du Sud-Est asiatique. Dix longs-métrages sont en compétition, 12 courts-métrages et documentaires.

Le VNIFF décernera 8 prix principaux. Trois pour les catégories "Long-métrage", "Court-métrage", "Documentaire", 3 récompensant le meilleur "réalisateur", "acteur" et "artiste", et 2 autres remis respectivement par le Réseau pour la promotion du cinéma asiatique (Netpac) et la presse.

Promotion du cinéma vietnamien

Lors de cette première édition, organisée par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, le Département de la cinématographie et la compagnie BHD, le VNIFF prévoit une partie consacrée à la promotion du cinéma vietnamien. Ainsi, le nouveau film Canh dông bât tân (Champ infini), réalisé par Nguyên Phan Quang Binh,et 10 autres oeuvres représentatives seront projetés. Ce programme honorera le feu réalisateur, Artiste du Peuple, Hông Sên pour ses réalisations et contributions au cinéma national.

Le public aura l'occasion de voir les films en plein air, grâce aux écrans installés sur la place devant l'Opéra de Hanoi et au pavillon octogonal (derrière la statue du roi Ly Thai Tô).

Le VNIFF propose également des débats orchestrés par des cinéastes domestiques et internationaux. Les sujets de ces discussions porteront sur les problématiques du cinéma vietnamien : mesures au service de l'essor de la production des films vietnamiens, édification de l'industrie cinématographique nationale...

Avec l'aide de l'UniFrance, organisme chargé de la promotion du cinéma français dans le monde, le Département de la cinématographie du Vietnam a présenté le VNIFF aux cinéastes, producteurs habitués des grands festivals internationaux de Cannes, de Venise, de Berlin, de Pusan, de Hong Kong, de Singapour... Les informations concernant le 1er Festival international du film du Vietnam ont été publiées dans des magazines thématiques comme The Hollywood Reporer, Screen at Cannes Film Festival...

Un mémorandum de coopération sur l'assistance pour la promotion du VNIFF a également été signé entre le directeur du Festival international du film de Pusan, Kim Dong Ho et le chef du Département de la cinématographie du Vietnam, Lai Van Sinh.

Les films en compétition :

1. The fate of a songstreess in Thang Long (réalisateur Dào Ba Son, Vietnam) 2. The lieutenant (Hà Son, Vietnam) 3. Sand castle (Boo Jungfeng, Singapour) 4. The dreamer (Riri Riza, Indonésie) 5. Hanamizuki (Nobuhiro Doi, Japon) 6. The red shoes (Raul Jorolan, Philippines) 7. Lao Wai (Fabien Gaillard, France) 8. Break-up club (Barbara Wong, Hong Kong) 9. Ice kacang puppy love (Aniu, Malaisie) 10. Big boy (Monthon Arayangkoon, Thaïlande)

Selon le règlement du festival, les films en compétition doivent avoir été produits en 2009 et 2010 ; projetés pour la première fois hors des frontières nationales (à l'exception du pays producteur) avant le 21 octobre 2010 ; et n'être jamais diffusés à la télévision ni être distribués sur Internet.

Par Thuân Thiên - Le courrier du Vietnam - 16 octobre 2010