Visite qui nourrit l'objectif de développer les relations bilatérales dans plusieurs domaines : politique, défense, commerce, éducation et formation, agriculture, etc.

Cette tournée du président philippin au Vietnam se déroule dans le contexte où les relations bilatérales dans tous secteurs confondus se développent harmonieusement. Dans le domaine politique, ce depuis l'établissement de leurs relations diplomatiques en 1976, le Vietnam et les Philippines procèdent à des échanges réguliers de délégations.

Lors de la visite officielle de l'ancienne présidente philippine Arroyo au Vietnam, en novembre 2002, les deux pays avaient signé la Déclaration commune sur la coopération bilatérale pendant les 25 premières années du 21e siècle. Lors de la visite aux Philippines du Premier ministre vietnamien Nguyên Tân Dung, en août 2007, les deux ministres des Affaires étrangères avaient signé le programme d'actions pour la période 2007-2010 visant à mettre en œuvre ladite déclaration.

Dans le secteur commercial, les échanges bilatéraux entre les deux pays ne cessent de s'accroître, passant de 370 millions de dollars en 2000 à plus d'un milliard de dollars en 2005 et à 2,2 milliards de dollars en 2008, dépassant l'objectif des deux milliards fixé pour 2010. L'an dernier, crise économique mondiale oblige, les échanges commerciaux bilatéraux ont diminué de 11,5% en glissement annuel, atteignant tout de même près de deux milliards de dollars. Échanges qui ont affiché sur les huit premiers mois de cette année quelque 1,877 milliard de dollars. Le Vietnam exporte vers les Philippines du riz, des pièces électroniques, des produits agricoles et importe principalement de l'engrais, des équipements, des produits minéraux, du gaz, du pétrole, des produits pharmaceutiques et des matériaux de construction.

Les investissements philippins au Vietnam demeurent néanmoins modestes. En août dernier, on ne recensait que 49 projets philippins en activité au Vietnam, avec un capital inscrit global de 274,8 millions de dollars. Ce pays n'arrive ainsi qu'au 26e rang des 91 pays et territoires investissant au Vietnam.

Dans l'agriculture, 60-70% de la superficie rizicole au Vietnam appliquent les technologies et utilisent les variétés issues de l'Institut de recherche rizicole international (IRRI) aux Philippines. Chaque année, l'IRRI envoie une centaine de scientifiques au Vietnam et reçoit 60-70 scientifiques vietnamiens qui s'y rendent pour étudier et travailler.

L'éducation et la formation sont, pour les deux pays, les domaines de coopération disposant du plus fort potentiel. Actuellement, 500 étudiants vietnamiens poursuivent leurs études aux Philippines et ce chiffre ne cesse d'augmenter. La coopération dans le domaine maritime est une priorité des relations bilatérales. Ces dernières années, la coopération entre les deux parties ne cesse de s'élargir au profit, notamment, de la recherche scientifique maritime, de la marine, des secours, de l'aquaculture.

Selon l'agenda, lors de sa visite, le président philippin s'entretiendra avec son homologue vietnamien. Les deux dirigeants devraient par la suite assister à la signature de quatre accords de coopération dans la défense, dans l'éducation et la formation, dans le règlement des incidents de fuite de pétrole et dans le sauvetage. Le président Aquino rencontrera le secrétaire général du Parti communiste vietnamien, Nông Duc Manh, et le Premier ministre Nguyên Tân Dung.

Par Hà Minh - Le courrier du Vietnam - 26 octobre 2010