Plusieurs députés ont estimé que ce texte était particulièrement important car il permettrait un plein développement de cette profession qui s'avérait de plus en plus nécessaire, à commencer pour les entreprises nationales.

S'agissant de l'interdiction faite aux auditeurs l'exercice individuel, plusieurs députés ont confirmé la justesse d'une telle disposition compte tenu des garanties qu'apporte l'exercice en groupe. Ils ont considéré en effet que ce dernier garantissait le respect des normes déontologique de cette profession : exactitude, réalité et responsabilité. Un exercice individuel rendrait plus difficile, selon eux, le contrôle du respect des normes professionnelles.

Concernant la portée du champ obligatoire de l'audit, la députée Nguyên Thi Loan (de Hanoi) et plusieurs autres ont estimé qu'il devait être plus large. Concernant seulement aujourd'hui le rapport financier annuel des entreprises et organisations, il devrait être étendu à ceux des entreprises publiques, ainsi qu'aux bilans des projets nationaux importants et de ceux de catégorie A employant des fonds publics, exclusion faite de ceux touchant à la défense nationale ou relevant du secret d'État. En effet, une telle mesure contribuera directement à lutter contre la corruption et le gaspillage, comme à accroître l'efficience de la gestion économique et financière du secteur public tout entier.

Par ailleurs, le député Nguyên Ngoc Dào (de Hanoi) a estimé qu'il ne faudrait pas permettre à l'audit indépendant d'intervenir au sein des entreprises publiques dont le contrôle relève des compétences de l'audit d'État. Pourtant, la députée Pham Thi Loan ne partage pas cette idée car, en tout état de cause, qu'il s'agisse de l'audit d'Etat ou non, tous sont tenus de respecter la législation... En outre, toujours selon elle, cela créera une égalité devant la loi entre ces deux catégories d'audit.

Enfin, s'agissant de la tutelle de cette profession, plusieurs députés agréent les dispositions du projet de loi qui confient celle-ci au ministère des Finances. Le député Nguyên Hông Son (de Hanoi) a cependant souhaité raccourcir les contenus principaux dans certains articles.

Pour le député Vu Quang Hai (de la province de Hung Yên, Nord), il faut fixer précisément le régime de la tutelle du ministère des Finances afin de garantir l'indépendance de l'audit. Avant d'ajouter que la plus grande difficulté réside dans les sanctions des auditeurs en cas d'infractions.

L'audit d'État, en coopération l'Association britannique d'audit et de notariat, a organisé vendredi dernier à Hanoi le colloque internationale sur les valeurs et les intérêts de l'audit d'État. Ce colloque a abordé le rôle de l'audit d'État dans la gestion et l'accroissement de l'efficacité des dépenses publiques, les valeurs de ce secteur vis-à-vis des groupes économiques, du système national d'audit ainsi que dans l'élaboration des politiques monétaires.

Par Phuong Mai - Le courrier du Vietnam - 15 novembre 2010