Le prêt à faible taux d'intérêt doit aider à financer la ligne 2 du métro, soit 11,3 kilomètres entre le centre de l'ex-Saïgon et l'aéroport international Tan Son Nhat pour un coût de 1,4 milliard de dollars, a précisé la Banque. Les travaux doivent commencer au début de l'année prochaine, pour une entrée en service espérée d'ici 2017. La Banque européenne d'investissement avait annoncé la semaine dernière un prêt de 150 millions d'euros pour la même ligne, dans cette ville où la population devrait passer de 9 à près de 14 millions d'ici 2025.

Selon la BAD, 313 millions de dollars doivent également venir de l'Allemand KfW Bankengruppe et 326,5 millions de dollars du gouvernement vietnamien. La Banque a souligné que sans transport en commun, la croissance économique de la ville serait entravée par des coûts logistiques importants et des embouteillages déjà préoccupants. Les autorités municipales envisagent la construction au total de neuf lignes rapides de transport en commun (métro, tramway), dont trois sont prioritaires. Aucune d'entre elles n'est encore terminée.Le Vietnam prévoit également la construction d'un métro à Hanoï. Les investisseurs étrangers insistent pour que le pays améliore son réseau de transport et ses infrastructures en général pour permettre la poursuite de la croissance et des investissements.

Agence France Presse - 14 décembre 2010