Cette centrale, dont le maître d'ouvrage est le Groupe d'électricité du Vietnam (EVN), est implantée dans la commune de Nâm Hang, district de Muong Tè. Représentant un investissement d'environ 35.700 milliards de dôngs, elle développera, avec ses trois turboalternateurs, une puissance de 1.200 MW à pleine charge et pourrait produire chaque année 4,67 milliards de kWh. Les travaux devraient être achevés en 2017.

Lors de la cérémonie de mise en chantier, Nguyên Tân Dung a insisté sur la priorité que le Parti et l'État accordaient au développement des projets hydroélectriques, notamment des projets "multi-objectifs", tels la centrale de Lai Châu. Outre la production d'électricité, cette dernière permettra, grâce à son lac-réservoir qui régulera le débit, d'empêcher les crues lors de la saison des pluies et de fournir de l'eau en saison sèche pour le delta du Nord, ce au service du développement socioéconomique des deux provinces de Lai Châu et de Diên Biên et de toute la région de Tây Bac (Nord-Ouest.

Le chef du gouvernement a hautement apprécié l'organisation du Parti, de l'autorité et des habitants de Lai Châu qui ont activement réalisé l'installation, le relogement pour consacrer les terres à la construction de l'ouvrage, pour l'intérêt de la Patrie. Il a aussi pris en haute considération les efforts de l’EVN et des consultants qui ont mené les préparatifs du projet, ainsi que ceux déployés par le Groupe de l'industrie de construction du Vietnam et des adjudicateurs dans la préparation du terrain pour la centrale.

Pour réaliser à temps et avec efficacité ce projet, le chef du gouvernement a demandé à l'EVN de collaborer étroitement avec les adjudicataires afin que le premier turboalternateur puisse être raccordé au réseau national au premier trimestre en 2016 et que l'ouvrage dans son ensemble soit achevé début 2017. Il a aussi demandé au Comité populaire et aux autorités provinciales d'assurer l'indemnisation, l'assistance et le relogement des personnes expropriées pour assurer l'ordre social et disposer d'un espace suffisant pour la mise en chantier de l'ouvrage. Le Premier ministre a aussi insisté sur la nécessité de remplir les critères de protection de l'environnement au cours de la construction puis de la mise en service de la centrale.

Par Hà Minh - Le courrier du Vietnam - 6 janvier 2011