• Nguyên Van Cai, enseignant au lycée Quang Trung, district de Cu Chi

Né dans une famille pauvre, il est orphelin de père depuis son enfance. Il a dû étudier en travaillant. Il a réussi à l'examen de trois universités. Après avoir été diplômé de l'École normale supérieure de Hô Chi Minh-Ville, il est retourné à son ancienne école en tant qu'enseignant. Afin d'aider les élèves pauvres, il a cherché des bourses. Il a également proposé la création du Fonds d'encouragement des études du lycée Quang Trung. Premier de ce genre à Hô Chi Minh-Ville. Grâce à cette caisse, beaucoup d'élèves pauvres ont reçu une assistance financière. L'Association municipale pour l'encouragement aux études a remis à Nguyên Van Cai l'insigne "Pour l'œuvre de l'encouragement éducatif".

Il a lancé de nombreuses initiatives dans l'enseignement. Il utilise les technologies de l'information et produit lui-même des matériels scolaires. En 2008 et 2010, l'Organisation de la jeunesse communiste Hô Chi Minh de la mégapole du Sud lui a octroyé le titre de "Jeune enseignant modèle".

  • Lê Quôc Dung, employé à la société An Lac de la Compagnie générale Liksin

Diplômé en chimie de l'Université des sciences naturelles de Hô Chi Minh-Ville, il travaille actuellement à la société An Lac, spécialisée dans l'impression des marques.

Né en 1984, il est chef du bureau de gestion de la qualité. Avec cette position, Dung s'efforce toujours d'assurer la qualité des produits. Dung est très dynamique et produit souvent des initiatives visant à rehausser la productivité du travail. Grâce à ses initiatives, il a reçu en 2009 le prix "Jeune créatif" et le prix Nguyên Van Trôi - destiné à récompenser les jeunes dotés d'initiative, ainsi que de nombreux autres prix de la ville.

Bien qu'il soit très occupé, il a consacré du temps pour faire des études à l'Université d'économie de Hô Chi Minh-Ville et a reçu son diplôme au début de l'année dernière. "Achever bien les tâches dans la société, c'est de contribuer au développement social. Je souhaite que les jeunes ouvriers auront l'occasion d'améliorer leur niveau et apprendre de nouvelles technologies pour contribuer au développement de la ville, ainsi qu'à celui du pays", dit il.

  • Nguyên Binh Dinh, responsable du vovinam (art martial traditionnel du Vietnam) au Service municipal de la culture, du sport et du tourisme

Son père, Nguyên Van Chiêu, étant un maître reconnu du vovinam, il est donc né dans une famille de tradition d'art martial. Il est membre de l'équipe municipale du vovinam depuis 2003 et responsable de cet art martial au Service municipal de la culture, du sport et du tourisme depuis mars 2009.

Ces dernières années, il a participé à représenter cet art martial à l'étranger, en Indonésie, Inde, Thaïlande, etc. "Je suis très heureux de voir de plus en plus d'étrangers apprendre le vovinam. De plus, lors des prochains 26e Seagames - jeux sportifs de l'ASEAN, le vovinam sera une discipline officielle", dit-il. En tant que sportif, il a obtenu de nombreux prix dont une médaille d'or lors du premier championnat mondial en 2009.

  • Huynh Van Tuân, responsable adjoint de l'équipe de sauvetage du Service municipal des pompiers

L'année dernière, lui et ses collègues ont éteint 15 incendies et sauvé deux personnes. En tant que secrétaire de la section de la jeunesse communiste dudit service, il a participé activement aux activités des jeunes comme le don de sang, les mouvements de volontariat... Avec ses contributions, il a reçu en 2009 un certificat dans le mouvement de sauvetage et de lutte contre les calamités naturelles.

  • Pham Tuân Vu, étudiant de l'Université des sciences naturelles de Hô Chi Minh-Ville

À l'âge de 21 ans, Pham Tuân Vu est étudiant en 4e année au Département des technologies de l'information (TI). Il a obtenu de nombreux prix en TI. Il a utilisé un ordinateur pour la première fois quand il avait sept ans. À l'âge de neuf ans, il a obtenu un premier prix en la matière.

Ces dernières années, Tuân Vu est devenu un nom familier de l'équipe de son école qui a remporté pendant plusieurs années d'affilée le concours américain de programmation ACM ICPC au Vietnam. Pour participer à ce concours de niveau mondial, les équipes doivent passer des concours nationaux et régionaux. "Dans le concours régional, notre équipe a obtenu le 2e prix. Cependant, lors du concours mondial, notre résultat est resté modeste. Nous nous efforcerons d'améliorer notre position lors du prochain concours mondial, prévu au mois de février 2011 en Égypte", dit-il.

En 2009, Vu a été remis le prix "Globe d'or" sur la technologie de l'information en faveur des jeunes et choisi un des dix jeunes typiques du pays.

Il profite des voyages à l'étranger pour faire la connaissance de nouveaux amis. "Nous disposons d'une communauté de jeunes internautes et nous nous échangeons des informations sur les progrès dans les technologies de l'information", a-t-il confié. Il contacte souvent par e-mail les professeurs des universités américaines et françaises, qu'il a connus lors de ses compétitions à l'étranger ou en suivant leurs cours de formation.

Par Hoàng Giang - Le courrier du Vietnam - 29janvier 2011