Jusqu'à maintenant, ces ZI ont attiré 192 projets, ces derniers couvrant une superficie de 5,46 millions de mètres carrés avec un fonds inscrit de 1,7 milliard de dollars. À noter que 156 d'entre eux sont en activité et 25 en construction. Bien que les activités des entreprises dans les ZI de Cân Tho soient affectées dans le passé par la crise économique mondiale, aujourd'hui, ce n'est plus qu'un lointain souvenir pour la plupart d'entre elles. Elles ont enregistré l'an dernier une recette de 1,83 milliard de dollars, soit une hausse de 31,7% en glissement annuel. Les exportations leur ont rapporté 515 millions de dollars, le même montant que l'année précédente.

La ville construit de nouvelles ZI pour répondre aux besoins des investisseurs. Celles-ci se situent dans des centres de fourniture de matières premières comme Hung Phu 1, Hung Phu 2A, Hung Phu 2B.

Hung Phu 1, d'une superficie de 262 ha, est équipée d'infrastructures routières modernes qui relient directement la ville de Cân Tho aux provinces de Soc Trang et Bac Liêu. Investie par la compagnie par actions des ZI Saigon-Cân Tho, elle se trouve tout près du port maritime international Cai Cui, qui a une capacité de manutention de 4,2 millions de tonnes de marchandises par an. Des systèmes de traitement des eaux usés conformes aux normes nationales ont été installés, permettant de traiter 10.000 m3 par jour. Pour le moment, elle abrite cinq projets, d'un fonds inscrit de 100 millions de dollars, lesquels couvrent 28,8 ha.

Hung Phu 2A se trouve à côté de Hung Phu 1, d'une superficie de 134 ha, avec pour investisseur la Compagnie des matériaux de construction, de la construction et du commerce. Elle recense actuellement trois projets, d'un investissement total de 61,3 millions de dollars, dont deux sont en activité. Hung Phu 2B s'étend sur 78 ha. Son investisseur est la Compagnie de construction d'infrastructures des ZI de Cân Tho.

Les zones Hung Phu 1, Hung Phu 2A et Hung Phu 2B se situent dans l'arrondissement de Cai Rang, à 4-5 km du centre-ville, à 12 km de l'aéroport de Cân Tho et à 11 km du port de Cân Tho. Elles donnent priorité aux secteurs de la fabrication mécanique, du montage électrique et électronique, de la transformation aquatique et sylvicole, de la production de matériaux de construction, de la pharmacie, du transport et des services d'import-export. La ZI Thôt Nôt (première étape) couvre 150,5 ha. Elle a attiré neuf projets, d'un fonds total de 125 millions de dollars.

Un réseau d'infrastructures développé

Les ZI de Cân Tho disposent d'atouts non-négligeables pour attirer les investissements. Ces derniers temps en effet, le gouvernement a beaucoup investi dans la construction d'infrastructures technologiques et économiques dans la ville.

En 2010, le pont Cân Tho qui relie les deux rives du fleuve Hâu a été mis en service. Le port Cai Cui, qui peut accueillir des navires de plus de 20.000 tonnes, a été inauguré. D'autres ouvrages de pointe sont également pleinement opérationnels comme centrale Ô Môn, autoroutes Trung Luong-My Thuân et My Thuân-Cân Tho, pont Vàm Công, etc. Au début de cette année, la première phase de construction de l'aéroport international de Cân Tho a été achevée, ce qui permet d'accroître sensiblement les échanges commerciaux entre Cân Tho et les provinces du delta du Mékong, aussi avec l'étranger.

Pour attirer de nouvelles vagues d'investissement, les comités de gestion des ZI de Cân Tho ont pris des mesures d'accélération du rythme de développement d'infrastructures et de la réforme administrative. Ils continueront d'améliorer l'environnement d'investissement pour créer des conditions avantageuses. Ils coopéreront avec le Centre de promotion d'investissement, du commerce et du tourisme de Cân Tho pour organiser des programmes promotionnels à l'étranger, comme à Singapour, au Japon ou en Thaïlande.

La ville de Cân Tho se trouve dans le delta du Mékong sur une superficie de 1.400,9 km², couvrant 3,49% de la région. Il comprend cinq arrondissements (Ninh Kiêu, Cai Rang, Binh Thuy, O Môn et Thôt Nôt) et quatre districts (Phong Diên, Co Do, Vinh Thach et Thoi Lai). Sa population est passée de 1.135.211 habitants en 2005 (815 habitants/km²) à 1.190.264 en 2009 (850 personnes/km²). Ses secteurs prioritaires en appel d'investissements sont la construction des zones de hautes technologies ; l'application des biotechnologies dans la production de variétés végétales ; l'écotourisme ; le traitement des déchets ; la construction d'infrastructures dans les ZI ; les zones franches, villages de métiers traditionnels et centres éco-touristiques ; la production et le montage de camionnettes pour le secteur agricole ; la construction navale ; la production d'équipements pour le secteur textile ; l'application de nouvelles technologies dans la production d'équipements de télécommunications ; la construction des marchés en gros et supermarchés de distribution pour le riz et les fruits ; la construction d'immeubles, d'hôpitaux et d'écoles.

By Hà Minh - le courrier du Vietnam - 20 février 2011