"Nokia prévoit un investissement initial d'environ 200 millions d'euros, avec d'autres investissements quantifiables par la suite", a précisé le groupe dans un communiqué. Le site sera situé près d'Hanoï et un mémorandum d'accord a été signé avec des représentants du gouvernement vietnamien lors d'une cérémonie dans la capitale vietnamienne, selon Nokia.

Il s'agira de la 11e usine du géant finlandais, dont le réseau de production couvre neuf pays en Amérique latine (Brésil et Mexique), en Europe (Finlande, Hongrie, Roumanie, Royaume-Uni) et en Asie (Chine, Inde, Corée du Sud), souligne le groupe. L'ouverture de l'usine s'inscrit dans le cadre de la stratégie "Next Billions" ("Les milliards suivants") de Nokia visant à équiper les 3,2 milliards d'habitants de la planète qui n'ont pas de téléphone portable, ainsi que les 70% de la population mondiale qui n'ont pas accès à Internet.

"Nous voulons proposer à ces milliards de gens non seulement un premier téléphone mais aussi une première expérience d'internet et des applications mobiles", explique le vice-président de Nokia Esko Aho, cité dans le communiqué.

Agence France Presse - 2 mars 2011