Ce chiffre reflète une légère baisse par rapport à celui de 5,83% des trois premiers mois de 2010, année durant laquelle l'économie vietnamienne avait connu une croissance de 6,8%. "En dépit de certains résultats positifs obtenus dans certains secteurs (...), la production et les activités commerciales vont affronter de nombreux défis et difficultés, alors que l'inflation demeure élevée", a averti le DGS dans un rapport officiel.

Le gouvernement s'efforce actuellement de stabiliser l'économie, et notamment l'inflation et le déficit commercial, après avoir longtemps privilégié la croissance. L'inflation a enregistré son taux le plus élevé depuis deux ans en mars à près de 14% et la Banque centrale a annoncé une dévaluation de 9,3% du dong en février, pour la quatrième fois en 14 mois. Le gouvernement a fait de la lutte contre l'inflation sa priorité et il a déclaré que le pays allait suivre "une politique monétaire de rigueur et de prudence" en "réduisant l'investissement public et (...) en maîtrisant le déficit commercial", qui a atteint 12,4 milliards de dollars en 2010.

Sur les trois premiers mois de 2011, le déficit commercial a été en légère baisse, s'établissant à 3,03 milliards de dollars. Certains économistes ont exprimé leur soutien aux premières mesures mises en place par les autorités en faveur d'une politique monétaire plus rigoureuse et d'un contrôle des grands indicateurs de son économie.

Agence France Presse - 29 mars 2011