Lors de la première tentative pour l'attraper début mars, la résidente du lac Hoan Kiem, icône du folklore traditionnel vietnamien, avait réussi à sortir du filet où elle avait été faite prisonnière.

Cette fois, quelque 50 sauveteurs, utilisant trois filets de différentes tailles, ont finalement réussi à contrôler l'animal, et plusieurs d'entre eux, nageant à ses côtés, l'ont ensuite conduite dans une cage vers l'île où elle doit être examinée et soignée.

"C'est l'un des animaux les plus menacés dans le monde et on en sait très peu sur elle", a commenté Tim McCormack, du Asian Turtle Programme, groupe de protection et recherche basé à Hanoï.

Le reptile, qui pèserait plus de 200 kilos, aurait été blessé par les hameçons des pêcheurs et de petites tortues de Floride apparues dans le lac ces dernières années, selon la presse vietnamienne.

Selon McCormack, l'animal, qui a probablement plus de 100 ans, est l'une des quatre tortues "Rafetus Swinhoei" connues. Deux autres seraient en Chine et la dernière dans un autre lac de Hanoï.

Fantasme ou réalité, la résidente du lac Hoan Kiem symbolise surtout des siècles de lutte pour l'indépendance du Vietnam.

Selon une leçon d'histoire donnée à tous les écoliers du pays, le roi Le Loi (prononcer Lé Loï), qui s'était révolté contre les Chinois, avait utilisé une épée magique pour chasser les envahisseurs au 15e siècle, avant de fonder une dynastie à son nom.

Le roi était ensuite devenu empereur. Mais lors d'une promenade sur le lac, la tortue lui avait subtilisé son épée pour la garder jusqu'à ce que le pays en ait de nouveau besoin.

Dans un pays très superstitieux, chaque apparition de la tortue est considérée comme annonciatrice de bonnes nouvelles.

Mais la fréquence de ces récentes promenades à la surface ont suscité des inquiétudes sur son état de santé. Le calvaire de l'animal a même poussé les autorités de la ville à créer le "conseil pour le soin de la tortue" dirigé par un vétérinaire respecté, selon l'Agence vietnamienne d'information.

Agence France Presse - 3 avril 2011