Selon le projet du MIC, une fois la mise en place du marché de l'électricité concurrentiel effectuée, le prix de vente du KWh sera décidé selon quatre éléments : production, transmission, distribution et gestion des services auxiliaires du réseau.

Le MIC a demandé au Département de régulation de l'électricité (ERAV) de décider le prix de l'électricité, de réguler et de contrôler strictement les activités du marché concurrentiel ainsi que de réajuster les mécanismes pour assurer un marché transparent et légal. Chaque année, le prix moyen de vente de l'électricité sera réajusté pour assurer l'intérêt des producteurs. Il a aussi demandé aux participants (producteurs, vendeurs en gros, fournisseurs de services) de construire les infrastructures nécessaires, de former les cadres... pour répondre à la demande du marché.

EVN se chargera de la construction des infrastructures des TI qui comprennent 15 réseaux informatiques. Les services concernés se concentreront à investir dans différents logiciels de calcul pour assurer la mise en place du marché. Aux dires d'experts, le marché de l'électricité concurrentiel garantira à la fois les intérêts de l'État; des producteurs et des clients.

Restructurer le secteur de l'électricité

Pour que le marché de l'électricité concurrentiel soit transparent, il est important de disposer d'un environnement de gestion stable, d'un réseau d'infrastructures développé, ainsi que d'un service de régulation indépendant sans recherche de profit pour assurer les intérêts des producteurs comme des clients.

Le gouvernement a demandé au MIC d'achever le projet de restructuration du secteur de l'électricité et celui de fondation d'un conseil national de régulation de l'électricité pour les soumettre au Premier ministre Nguyên Tân Dung au 4e trimestre 2011. Dans cette optique de mettre en place un marché concurrentiel afin d'attirer les investissements dans ce secteur, il faut restructurer le secteur pour répondre à la demande croissante du pays en électricité. Selon le plan, après la mise en expérimentation du marché de l'électricité concur- rentiel, le MIC décidera du moment de mise en place officielle, prévu pour l'instant en 2014.

À partir du 1er juin prochain, le prix de vente de l'électricité sera modifié selon le mécanisme de marché, selon une décision prise le 16 avril par le Premier ministre Nguyên Tân Dung. Si les frais des intrants (combustibles, taux de change...) fluctuent de 5% ou plus, celui de l'électricité sera réajusté en conséquence. L'intervalle de temps pour ce changement sera de trois mois au minimum au lieu d'un an comme actuellement. Le chef du gouvernement a aussi autorisé l'établissement d'une Caisse de stabilité du prix de l'électricité.

Par Hà Minh - Le courrier du Vietnam - 26 avril 2011