L'ensemble des villes et provinces du pays ont déjà achevé les préparatifs pour saluer cette fête dans le souhait d'élire les meilleurs députés.

Le 14 mai à Hanoi, une rencontre entre les candidates à l'AN et au Conseil populaire municipal a eu lieu. Nguyên Minh Hà, présidente de l'Association des femmes de Hanoi, a informé que sur la liste des 50 candidats postulant pour un siège de député à Hanoi, figuraient 15 femmes. Et sur les 156 candidats souhaitant briguer un poste de délégué au Conseil populaire municipal, l'on dénombre 56 femmes. La capitale Hanoi table sur un taux de députées de 30% minimum, comme le veut la Stratégie nationale sur l'égalité des sexes, période 2011-2020. Le comité permanent de l'Association des femmes de Hanoi, en coordination avec les comités chargés de l'élection et celui pour les progrès des femmes des localités, désire intensifier les campagnes de communication pour mobiliser 100% des femmes à réaliser leurs droits et devoirs d'électeur.

À My A, un village de 90 foyers de H'Mông ressemblant à une oasis au milieu des forêts et des montagnes de la commune de Thu Cuc, district de Tân Son, province de Phu Tho (Nord), une ambiance de fête règne partout. Sùng A Hô, 81 ans, affirme participer aux élections depuis l'âge de 18 ans. Et cette fois-ci, en dépit de son âge et de son état de santé, il va demander à ses enfants de l'emmener au bureau de vote pour glisser son bulletin dans l'urne le 22 mai prochain. "La région montagneuse est encore en proie à des difficultés. C'est pourquoi je veux voter pour ceux qui s'intéressent la plus aux personnes démunies de mon village", a-t-il confié.

Quant à Chao A Chua, 18 ans et pour qui cela sera ses premières élections en tant que votant, il ne cache pas son bonheur en disant que "les travaux champêtres peuvent attendre le lendemain, mais pas les élections, où il faut être à l'heure ! Ainsi, je vais faire en sorte de m'arranger pour descendre de la montagne et me rendre au bureau de vote. Mon village est encore pauvre et je veux choisir les députés dignes de parler de l'aspiration commune de mon village", a souhaité ce jeune électeur.

Pour que la journée électorale devienne véritablement une fête pour tous les habitants, l'organisation du Parti et les autorités des localités déploient les préparatifs au bon déroulement des élections dans chaque circonscription, de sorte qu'elles se fassent dans l'ordre, le calme et en suivant les règlements de la loi. De plus, la mission de divulgation est accélérée afin que tous les électeurs saisissent les moindres détails des procédures ainsi que des droits et des devoirs du citoyen pour ces élections.

À Cà Mau (extrême Sud), toutes les routes et les ruelles de la ville sont ornées de slogans, de banderoles et de drapeaux. Cette ambiance ne laisse pas les gens indifférents, loin s'en faut. À 10 km du centre-ville, la commune de Hoà Tân est aussi en effervescence à l'approche de ce grand événement pour le pays. En parallèle aux préparatifs pour les élections, le comité chargé des élections n'omet pas d'appeler à l'application stricto sensu des règlements de la loi sur les élections et d'assurer la sécurité politique et l'ordre public, mais aussi de régler les éventuelles réclamations pour que la totalité des électeurs puissent se rendre aux urnes dans le délai imparti.

Agence Vietnamienne d'Information - 17 Mai 2011