Le pays, qui s'est jeté avec délice dans les bras du capitalisme triomphant tout en maintenant le parti communiste au sommet de l'Etat, change très vite. Mais il tarde à se débarrasser de quelques avatars surannés du stalinisme des années noires. "L'élection de l'assemblée nationale est le festival du peuple tout entier. Aller voter est le droit et le devoir de chaque citoyen", crache le haut-parleur orwellien avant que l'hymne national ne déchire les tympans des riverains.

Quand ce n'est pas de la politique, ce sont des messages de société, ou de bienséance. La vaccination, la distribution des prestations sociales, ou le nettoyage des rues. "C'est exaspérant. On ne le supporte pas mais on ne peut rien faire", admet un commerçant quinquagénaire qui préfère cacher son identité.

Les hauts-parleurs sont apparus dans les années 50 et ont été essentiels, lorsque la guerre s'est intensifiée, pour annoncer les bombardements. En temps de paix, ils se sont mis au service de la propagande. Désormais, au rythme des commémorations annuelles que le régime multiplie, ils souhaitent "Longue vie au président Ho Chi Minh, longue vie au Parti communiste du Vietnam".

Mais l'outil a pris un coup de vieux, dans un pays obsédé par les "smart phones" et où internet jouit d'une des croissances les plus élevées du monde.

Angola Press - 19 mai 2011


La presse glorifie l'exemple vertueux de Hô Chi Minh

La pensée de Hô Chi Minh et sa moralité sont un bien extrêmement important et précieux pour le Parti et la nation, et éclairent toujours la voie révolutionnaire du Vietnam.

C'est ce qu'a affirmé le journal Nhân Dân, organe du Parti communiste du Vietnam, dans un éditorial publié le 19 mai, à l'occasion du 121e anniversaire de la naissance du Président Hô Chi Minh (19 mai) et du centenaire de la Journée de son départ à l'étranger pour le salut national (5 juin).

Pour résumer les contributions majeures du leader, qui a consacré sa vie entière à l'oeuvre de libération nationale et d'édification du pays, cet article a affirmé : "En suivant les recommandations qu'il a léguées, le PCV a rehaussé son caractère politique, persisté dans l'objectif d'indépendance nationale et du socialisme, en prenant le marxisme-léninisme et la Pensée de Hô Chi Minh comme le fil rouge de ses actions. Il a initié et dirigé l'oeuvre de Renouveau permettant d'obtenir des résultats de portée historique".

L'éditorial a appelé tous les cadres, membres du Parti et les couches de la population à éudier les décisions et les stratégies stipulées dans les Documents du 11e Congrès du Parti, à s'inspirer de l'exemple vertueux de Hô Chi Minh, et à faire tous leurs efforts pour atteindre l'objectif de rendre le peuple riche, le pays puissant, démocratique, équitable et civilisé.

A cette occasion, d'autres grands quotidiens nationaux tels que Quân Dôi Nhân Dân (Armée populaire), Ha Noi Moi (Hanoi nouveau), Sai Gon Giai Phong (Sai Gon libéré)... ont publié des éditoriaux et de nombreux articles affimant l'engagement de tout le peuple de suivre le chemin de l'Oncle Hô, et de faire du Vietnam un pays "plus grand et plus beau" comme il le souhaitait tant.

Agence Vietnamienne d'Information - 19 mai 2011