Ces femmes n'ont pas mentionné la taille de leur bonnet et les candidatures n'ont pas été considérées comme valables, a déclaré Bui Van Huan, vice-président du district Tan Son, dans la province vietnamienne de Phu Tho.

"La faute incombe clairement au personnel médical", a souligné Bui Van Huan. Ce dernier a précisé également que les dates de naissance n'avaient pas été remplies correctement.

Le directeur de l'hôpital local qui était chargé de remplir les certificats de santé des candidates à l'emploi, se demande comment il est possible de refuser une candidature sur base d'un tel critère.

Agence Belga - 7 juillet 2011