La capitale a autorisé 11 projets de logements sociaux sur plus de 21 ha représentant un parc de près de 11.700 appartements en mesure de loger plus de 39.600 personnes, a informé le chef adjoint du Service de la construction de Hanoi, Nguyên Quôc Tuân.

Parmi ceux-ci, l'immeuble collectif de 328 appartements du projet d'habitat de Ngô Thi Nhâm (arrondissement de Hà Dông), a déjà été achevé. Quatre autres projets totalisant près de 3.300 appartements sont en chantier dans les arrondissements de Hà Dông (Kiên Hung), de Long Biên (Sài Dông) et le district de Gia Lâm (Dang Xa). Les fornalités d’investissement pour les six antres, d’un total de plus de 8.300 appartement sont en cours de finalisation.

Dans le cadre du projet expérimental de logements sociaux du gouvernement, la capitale a investi dans la nouvelle cité urbaine Viêt Hung (arrondissement de Long Biên), dont 515 appartements sont donnés en location et 300 logements sont en vente.

Depuis 2006, Hanoi a étudié 206 sites totalisant 596 ha, en vue d'y construire des logements pour les employés de la fonction publique, dont 27 pour 87 ha étant réservés aux fonctionnaires municipaux. D'après le Département municipal des statistiques, les cadres et fonctionnaires publics sont au nombre de plus de 355.000 personnes, ceux relevant de l'administration municipale en représentant 42,9%.

Jusqu'à la fin de cette année, Hanoi privilégie d'abord le développement de logements pour les étudiants et ouvriers des zones industrielles ainsi que les autres personnes de faibles revenus. Parallèlement, elle accélère les formalités des projets de logements sociaux lancés, et perfectionne ses politiques d'habitat pour les cadres et fonctionnaires des administrations centrales et territoriale. L'objectif de la capitale est à terme de construire 3,5 millions de mètres carrés de nouveaux logements sociaux.

Par ailleurs, s'agissant de la réfection et de la réhabilitation des anciens immeubles collectifs de la capitale, le Service municipal de la Construction contrôle la réalisation des projets en cours pour en faire rapport aux autorités municipales, sachant que tout retard de planification verra le retrait du projet.

Par Quê Anh - Le courrier du Vietnam - 22 juillet 2011