Selon le plan d'aménagement, cet aéroport international s'étendra sur le territoire des six communes (Long Phuoc, Long An, Binh Son, Suôi Trâu, Bâu Can et Câm Duong) du district de Long Thành.

Le maître d'ouvrage est la Compagnie générale des aéroports du Sud et le consultant, la Compagnie de conseil japonais (JAC).

Les travaux de ce aéroport, qui nécessitera un investissement de plus de 6,74 milliards de dollars pour la première phase (d'ici à 2020), seront lancés en 2015 pour une entrée en activité en 2020.

L'aéroport servira pour le transit en Asie du Sud-Est et sera en mesure de recevoir des avions A380-800 ou des appareils de même capacité. Il sera capable d'accueillir chaque année 100 millions de passagers et de manutentionner cinq millions de tonnes de fret.

Une fois mise en service, cet aéroport pourra fortement contribuer au développement socio-économique du pays. L'agence de conseils Hansen Partnership (Australie) prévoit que l'aéroport international de Long Thành contribuerait de 3% à 5% au Produit intérieur brut (PIB) national.

Selon les prévisions, en 2020, le pays compterait dix aéroports internationaux, a annoncé le ministre des Communications et des Transports, Dinh La Thang.

Par Linh Thao - le courrier du Vietnam - 15 août 2011