C'est ce qu'a déclaré le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyên Phu Trong, lors d'une séance de travail organisée le 15 août à Hanoi avec la Commission de la propagande et de l'éducation du CC du PCV et certains ministères, branches du ressort central concernant la mise en œuvre de la Résolution No27-NQ/TW sur l'édification du contingent d'intellectuels en cette étape d'industrialisation et de modernisation du pays.

Selon le rapport de la Commission de la propagande et de l'éducation du CC du PCV, cette résolution a été réalisée par plusieurs ministères, branches et localités de l'ensemble du pays. Après trois années d'application, le contingent d'intellectuels du Vietnam a été fortifié en effectif comme en qualité. Lors de la séance de travail, les représentants des ministères, des secteurs du ressort central, mais aussi des plus grandes organisations scientifiques du pays ont affirmé que la promulgation de la Résolution No27-NQ/TW (le 6 août 2008) était indispensable. Ils ont encore discuté des problèmes existants concernant son déploiement. Les délégués ont également proposé diverses solutions visant à introduire la résolution dans la vie quotidienne, à valoriser plus avant le rôle du contingent d'intellectuels pour satisfaire les exigences du processus d'industrialisation et de modernisation du pays. De plus, ils ont demandé à l'État de faire en sorte que les intellectuels puissent participer aux recherches sur les questions importantes du pays.

Selon le chef du PCV, de paire avec les résolutions sur l'édification de la classe ouvrière et sur le développement de l'agriculture et de la Nouvelle campagne, la Résolution No27-NQ/TW "est extrêmement importante" dans la mesure où le processus d'intégration internationale du Vietnam est de plus en plus important. Pourtant, M. Trong a constaté la lenteur de l'application de la résolution en question. Par conséquent, le secrétaire général a demandé aux échelons, branches et organes concernés de définir et de revoir les points qui posent problème pour ensuite pouvoir appliquer pleinement les solutions fixées dans la résolution.

M. Trong a insisté sur la nécessité de prendre en compte tous les points de vue, objectifs ainsi que tâches fixés dans cette résolution. Et le point le plus important déterminé par le PCV est de considérer le contingent d'intellectuels comme la force créative du pays sur le plan professionnel dans le processus d'intégration internationale. "Le fait de mettre sur pied un puissant contingent d'intellectuels est synonyme d'un meilleur positionnement sur l'échiquier mondial du pays, mais aussi d'une capacité de direction du PCV et de la nation accrue", a dit le secrétaire général. Le chef du PCV a souhaité qu'à l'issu de cette séance de travail, les organes concernés devraient tracer les plans d'action en la matière.

"Il faut désormais se focaliser sur la mise en œuvre de certains projets importants comme la réforme du secteur de la formation et de l'éducation, la mise en place du mécanisme de gestion des activités scientifico-techniques, le développement de l'économie intellectuelle", a souligné Nguyên Phu Trong. Sans omettre de mentionner l'édification du mécanisme de travail et la coordination entre les organes compétents.

Par Phuong Mai - Le courrier du Vietnam - 16 août 2011