Le projet représente un investissement de près de 2 milliards de dollars et doit commencer à produire de l'électricité fin 2015 avec une capacité totale de 1,100 megawatts.

Le producteur américain AES Corp. détient 51% des parts du projet Mong Duong 2, situé dans la province de Quang Ninh (nord-est).

Le sud-coréen Posco Power Corp (30%) et la China Investment Corp (19%) se partagent le reste, selon un contrat BOT (Built-operate-transfer) qui leur permet d'exploiter la centrale pendant 25 ans avant de la céder au gouvernement vietnamien.

Le projet est le plus important du pays à provenir d'investisseurs privés et fonctionnera avec du charbon.

Le Vietnam tire plus d'un tiers de son électricité de l'eau. Mais face à des pénuries périodiques, il cherche à diversifier ses sources et a notamment signé avec la Russie un contrat pour sa première centrale nucléaire.

Les investisseurs étrangers se plaignent de coupures de courant fréquentes et estiment que le rythme des constructions ne permet pas de suivre la hausse de la demande, à plus de 12% par an.

Agence France Presse - September 16, 2011