C'est ce qui ressort d'un séminaire de présentation du Rapport sur l'estimation de la situation entre les sexes au Vietnam, organisé le 21 septembre à Hôi An, province de Quang Nam (Centre), par le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales et la Banque mondiale (BM).

L'écart de revenus entre les deux sexes au Vietnam est plus bas que celui d'autres pays d'Asie de l'Est, et les revenus des femmes ont beaucoup augmenté, estime-t-on encore dans le rapport.

L'écart entre garçons et filles dans l'enseignement primaire n'est plus, et le nombre de femmes titulaires de diplômes universitaires ou post-universitaires a connu une hausse remarquable par rapport aux hommes.

Le taux de mortalité chez les nouveau-nés et les enfants de moins de cinq ans s'est réduit sensiblement et celui des femmes en couche est passé de 233 cas à 85 cas pour 100.000 ces 15 dernières années, selon le rapport.

"Le monde apprécie grandement les efforts du Vietnam dans la mise en œuvre de l'égalité entre les sexes, travail facilité par l'application des lois sur l'égalité des sexes, la lutte et la prévention des violences familiales, la stratégie nationale sur l'égalité des sexes sur la période 2011-2020 et le programme national sur la période quinquennale 2011-2015", a affirmé Daniel Mont, expert chargé de la pauvreté de la BM au Vietnam.

Le rapport présente également quatre groupes de propositions, portant sur l'intensification de l'application de la loi et de la stratégie nationale sur l'égalité des sexes ; l'augmentation de la participation des hommes au règlement des problèmes concernant les deux sexes et des recherches et données au service de l'analyse des problèmes entre les sexes ; le renforcement des activités de formation et des mécanismes d'encouragement des femmes à pratiquer divers métiers ; et enfin l'amélioration des infrastructures et l'aide aux femmes au moyen de politiques.

Ce rapport de la BM aidera le Vietnam, qui fait désormais partie du groupe des pays à revenu moyen, à renforcer le respect de l'égalité entre les sexes, a estimé lors du séminaire Pham Ngoc Tiên, chef du Département de l'égalité entre les sexes (ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales).

Forum de dialogue sur l'égalité des sexes

Le forum de dialogue sur les politiques législatives concernant le rôle du secteur judiciaire dans le règlement de l'inégalité des sexes et la protection des droits de la femme, a eu lieu le 22 septembre à Hanoi.

Cet événement était placé sous les auspices du ministère vietnamien de la Justice et du Programme des Nations unies pour le développement.

"Avec le perfectionnement du cadre juridique, le Vietnam a enregistré des succès dans le renforcement de l'égalité des sexes et la protection des droits de la femme", a souligné Nguyên Thuy Hiên, vice-ministre de la Justice.

Ce forum avait pour but d'analyser les aspects tant théorique que pratique de l'insertion de l'égalité des sexes dans l'élaboration et l'exécution de la loi.

Eamonn Murphy, chef de représentation p.i de l'Organisation des Nations unies au Vietnam, a souligné que ce forum visait à donner un coup de projecteur sur le rôle du secteur judiciaire en matière d'égalité des sexes. Une question qui intéresse tous les pays. "Ce forum aidera l'ONU à fixer les contenus à réaliser au Vietnam dans les cinq ans à venir", a déclaré Eamonn Murphy.

La difficulté que rencontre le Vietnam dans l'application de l'égalité des sexes est lié, entre autres, au manque d'experts en la matière.

Les informations données à ce forum serviront à l'étude et à l'intensification de l'insertion de l'égalité des sexes dans l'élaboration et l'exécution de la loi.

Par Giang Ngân - Le courrier du Vietnam - 23 septembre 2011