C'est ce qu'a affirmé l'ambassadeur Vu Dung, chef de la délégation permanente du Vietnam auprès de l'ONU, de l'Organisation mondiale du Commerce et d'autres organisations internationales à Genève (Suisse), d ans son discours prononcé lors de la 12e session du groupe de travail chargé de faire le bilan périodique du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, tenue le 5 octobre à Genève.

Vu Dung a estimé que la Thaïlande a obtenu de nombreuses avancées en matière socioéconomique mais aussi de protection et de valorisation des droits de l'homme et des droits de liberté fondamentaux, notamment dans la lutte contre la pauvreté, le développement de l'éducation, la santé et l'égalité des sexes.

Le Vietnam, a-t-il poursuivi, félicite la Thaïlande de ses engagements envers les organisations internationales des droits de l'homme ainsi que de sa bonne coopération avec l'ONU en la matière.

L'ambassadeur vietnamien a mis en relief les progrès récents en Thaïlande grâce aux élections générales et s'est déclaré convaincu que le pays était entré dans une nouvelle ère de stabilité et de développement.

Il a proposé que la Thaïlande devrait s'appuyer sur une meilleure harmonisation entre les différentes couches de sa population, sur la base des principes démocratiques, des lois et de la tolérance pour favoriser la stabilité politique, sociale et le développement économique.

La Thaïlande devrait également renforcer la mise en oeuvre des politiques et mesures pour défendre les groupes les plus vulnérables tels que les femmes, les enfants, les pauvres, les minorités ethniques et les immigrés, et promouvoir davantage l'application des lois, politiques et mécanismes en matière de droits de l'homme fixés dans son Plan national d'action sur les droits de l'homme pour la période 2009-2013, a conclu le diplomate vietnamien.

Agence Vietnamienne d'Information - 6 octobre 2011