L'organisation de l'ONU a déploré 65 morts de moins de 16 ans dans les inondations du sud et du centre du pays.

Les intempéries dans le delta du Mékong, le grenier à riz du pays, ont inondé plus de 126.000 maisons et sont responsables d'un nombre alarmant de victimes chez les enfants, la plupart d'entre eux par noyade, a indiqué l'organisation dans un communiqué.

Les populations ici ont vécu le long du fleuve Mékong depuis des siècles. Pourtant, beaucoup d'enfants ne savent toujours pas nager. Et cela ne prend que quelques minutes pour un enfant d'être avalé par le puissant courant d'une rivière, a estimé Jean Dupraz, représentant de l'Unicef au Vietnam.

Les agences de l'ONU ainsi que l'ONG Save the Children ont distribué un total de 9.000 cartables flottants et 3.200 gilets de sauvetage pour prévenir les noyades.

Un demi-million de personnes ont vu leurs maisons inondées. Les inondations ont aussi fait plus de 500 morts en Thaïlande et 250 au Cambodge.

Agence France Presse - 7 novembre 2011