L'objectif de ce salon est de "présenter aux élèves et leurs parents une formation de qualité reconnue dans le monde avec des coûts très raisonnables", a souligné Étienne de Gonneville, chargé d'affaires de l'ambassade de France, lors d'un point de presse le 28 novembre à Hanoi. Pour l'Allemagne, cet événement vise à affirmer le rôle de "l'éducation supérieure de l'Allemagne dans ses relations avec le Vietnam, comme l'a souligné la chancelière allemande Angela Merkel, lors de sa récente visite ici", a signalé Claus Wunderlich, l'ambassadeur d'Allemagne au Vietnam.

Ce salon se tiendra le samedi 3 décembre à Hô Chi Minh-Ville à l'hôtel Rex, le dimanche 4 décembre à Hanoi à l'hôtel Melia, et pour la première fois à Dà Nang (Centre), le mardi 6 décembre à l'Université de Dà Nang.

"L'organisation de ce salon à Dà Nang est une nouveauté. Car l'événement attirera les étudiants de l'ensemble des provinces limitrophes de Dà Nang", a dit l'ambassadeur allemand. Ce salon est l'occasion de rencontrer les représentants de 21 universités et groupes des universités françaises, et de 13 établissements allemands universitaires. Il s'agit d'écoles d'ingénieurs, de commerce et d'écoles spécialisées. Des conférences thématiques permettront au public de se familiariser avec les systèmes français et allemand dans l'enseignement supérieur : organisation des études, cursus, programmes de bourses, démarches administratives...

Le salon franco-allemand de l'enseignement est organisé chaque année depuis trois ans avec l'aide du ministère vietnamien de l'Éducation et de la Formation. C'est un des événements importants de l'année contribuant à renforcer les relations de coopération entre le Vietnam, la France et l'Allemagne dans l'éducation supérieure et la recherche. La France est le 3e pays d'accueil en terme d'étudiants vietnamiens après les États-Unis et l'Australie. Pour l'année 2010-2011, 2.600 étudiants vietnamiens ont choisi l'Hexagone pour poursuivre leurs études.

L'Allemagne a décidé d'accorder cette année 600 bourses au Vietnam, dont 260 pour la formation en mastère et doctorat, le reste concernant la formation à court terme. Les étudiants qui partent suivre des études supérieures en France et en Allemagne sont exemptés des frais de scolarité, grâce aux assistances gouvernementales. Et les diplômes sont reconnus au niveau mondial. L'enseignement est dispensé soit dans la langue du pays, soit en anglais. Des avantages indéniables pour les étudiants vietnamiens.

Par Huong Giang - Le courrier du Vietnam - 29 novembre 2011