Dans le cadre de cette planification, aux alentours de l'an 2020, le district de Côn Dao aura achevé la construction de ses infrastructures, les travaux de restauration de ses patrimoines historiques et culturels pour parvenir à l'objectif de devenir une station balnéaire, mais aussi culturelle d'envergure nationale et internationale. Le développement du secteur touristique de la localité est tourné vers le haut de gamme, le prestige. L'objectif pour la période 2011-2020 est une croissance de 27%/an du chiffre d'affaires du secteur. D'ici 20 ans, le district de Côn Dao devra être transformé en un centre urbain de 30.000 habitants, avec la poursuite d'un développement économique orienté vers la préservation des vestiges historiques, culturels et la protection de l'environnement (notamment de l'écosystème forestier et marin).

À l'horizon 2030, Côn Dao sera devenu un pôle touristique au niveau national et international, ainsi qu'une destination de choix pour les voyageurs domestiques comme étrangers. Le district devrait alors accueillir environ 250.000-300.000 touristes, dont 15-20% d'étrangers.

Toujours dans cette optique, Côn Dao se concentre sur le développement du tourisme maritime, insulaire, l'écotourisme, le tourisme culturel et historique. Au sein de la Réserve nationale de Côn Dao, les activités seront articulées autour de la visite des baies de Dâm Tre et de Ong Dung. En outre, la localité investira dans l'amélioration des établissements hôteliers (hôtels haut de gamme, mini-hôtels, zones de villégiature) et la construction d'espaces de loisirs. Sans oublier la création de circuits vers ce qu'il reste de la prison et d'autres sites historiques, qui constitue là aussi une des orientations importantes de la planification pour Côn Dao.

Par Quê Anh - le courrier du Vietnam - 12 décembre 2011