Pour Trân Van Trung, directeur de la Compagnie des devises Dông A, 1,3 milliard de dollars transférés par les Viêt kiêu en dix mois est un chiffre significatif dans le contexte des difficultés de l'économie vietnamienne engendrées par la conjoncture économique mondiale. Un chiffre déjà supérieur au plan prévu pour toute l'année 2011, a souligné M. Trung. Selon les prévisions, le volume de devises transférées par le biais de cette société devrait atteindre 1,6 milliard de dollars pour 2011, soit une croissance de 20% par rapport à l'an passé.

Les autres sociétés opérant dans le transfert des devises des Viêt kiêu enregistrent aussi de bons résultats, comme la Compagnie des devises Dông A. Exemple de la Banque par actions d'import-export du Vietnam (Eximbank). Le volume de devises transférées via cette banque pour les dix premiers mois de l'année a atteint 600 millions de dollars, soit une hausse de 64% en glissement annuel.

À noter qu'actuellement, environ quatre millions de Vietnamiens vivent à l'étranger. Un grand volume de devises transférées au Vietnam provient des États-Unis, d'Australie, d'Europe, de Malaisie, de Taïwan (Chine), de République de Corée et du Japon.

D'après de récentes statistiques publiées par la Banque mondiale, le Vietnam figure en 2011 dans la liste des pays recevant le plus de devises transférées par ses ressortissants. La Banque mondiale prévoit que le Vietnam recevra cette année environ neuf milliards de dollars de devises. Trân Van Trung, directeur de la Compagnie des devises Dông A, informe que selon les chiffres fournis par la Banque d'État du Vietnam, "le volume de devises transférées par les Vietnamiens d'outre-mer vers leur pays natal au premier et au troisième trimestre s'est élevé à 2,5 milliards de dollars, et à environ deux milliards de dollars pour le deuxième trimestre".

D'après Nguyên Thi Nhu Ly, directrice chargée du Vietnam, du Laos et du Cambodge de Western Union, les Viêt kiêu envoient vers le pays natal des devises pour aider leurs familles et leurs proches sur le plan financier. C'est pourquoi, cette source d'approvisionnement est assez stable. Ce qui est important, c'est que les devises transférées au Vietnam proviennent de nombreux pays et territoires. Elles proviennent aujourd'hui de 200 pays et territoires, contre seulement 16 en 1994. Pour Sudhesh Giriyan, vice-président de la Compagnie mondiale de transfert de devises Xpress Money, le Vietnam figure maintenant au 16e rang des marchés recevant le plus grand volume de devises transférées au pays natal par ses ressortissants à l'étranger. "Une tendance à la hausse qui devrait se confirmer à l'avenir", a-t-il ajouté.

Ces dernières années, le volume de devises transférées par les Viêt kiêu au Vietnam reste toujours à un niveau élevé, avec environ cinq milliards de dollars en 2007. Pourtant, seuls environ 10% de ce volume sont vendus aux banques. Avec les nouveaux règlements sur la gestion du marché des devises qui viennent d'être adoptés, le secteur bancaire espère voir le volume de devises transférées par les Viêt kiêu et vendues aux banques augmenter par la suite.

Par Phuong Mai - Le courrier du Vietnam - 13 décembre 2011