cette conférence de presse, Almuth Meyer-Zollitsche, directrice de l’Institut Goethe, a souligné que ce festival d’art sonore, organisé à l'initiative de l’artiste Tri Minh, est l'unique du genre à Hanoi. Cette année, il comprend plusieurs activités et promet d’apporter aux mélomanes vietnamiens un banquet musical associant musique électronique et musique expérimentale.

La première journée sera composée des représentations d’artistes vietnamiens et étrangers tandis que la deuxième sera une fête de DJ (disc-jockeys). L'événement réunira une vingtaine d’artistes venus d’Allemagne, de Grande-Bretagne, d’Autriche, du Danemark, du Japon et du Vietnam.

“Placé sous l'auspice de l'Institut Goethe et du Bristish Council, ce sera la 5e fois que ce festival aura lieu au Vietnam. Cette année, il marque sa première coopération avec le Festival de Huê à travers un programme de représentation des artistes vietnamiens comme étrangers qui aura lieu le 10 avril au Palais An Dinh à Huê”, a partagé l’artiste Tri Minh.

Par ailleurs, plusieurs cours de formation à Hanoi et à Huê, sous la tutelle des DJ internationaux, de l'Ecole supérieure de la culture de Hanoi et du centre New Art Space à Huê, seront également organisés.

Sans oublier des discussions "Art talk" pour les personnes intéressées par les arts à Hanoi avec la participation d’artistes vietnamiens et étrangers. L’occasion pour que les artistes et le public débattent ensemble autour de la musique électronique et de la musique expérimentale.

Un festival qui a déjà une histoire

Avec le concours de l'Institut Goethe, partenaire principal du Festival d’art sonore Hanoi, Tri Minh, un artiste expérimental, et ses amis ont créé ce festival depuis 2008 après des tournées d'études sur cet événement en Europe sous la tutelle dudit institut et du Bristish Council.

Il s'agit aussi du 1er programme d'échange de musique électronique au Vietnam. À travers les quatre précédentes organisations, le public du pays a eu l'occasion de déguster plusieurs numéros éminents apportés par des artistes étrangers et du pays.

L'an dernier, ce festival a coopéré avec celui des documentaires indépendants Future Shorts Hanoi. Avec cette coopération, les spectateurs participant au festival ont eu l'occasion d’apprécier des documentaires originaux tout au long de l'événement. Le 4e Festival d’art sonore Hanoi 2011 a accueilli pendant deux jours plus de 3.000 mélomanes qui ont pu assister aux représentations de 21 artistes, dont 13 étrangers.

Les billets du Festival d’art sonore Hanoi 2012 sont à retirer à l'Institut Goethe (56-58, rue Nguyên Thai Hoc, Hanoi). Prix : 50.000 dôngs par spectacle. Pour de plus amples informations, consultez le site www.hanoisoundstuff.vn.

Par Phuong Nga - Le Courrier du Vietnam - 1er avril 2012