Les violences ont éclaté après l'arrestation d'un homme de 27 ans qui aurait agressé deux fonctionnaires locaux dans la province centrale de Ha Tinh, un phénomène croissant lié à la confiscation de terres, a indiqué le quotidien Thanh Nien.

Les autorités ont ouvert une enquête sur les heurts qui ont duré de mardi soir à mercredi matin et au cours desquels deux responsables locaux du Parti communiste ont été hospitalisés et plusieurs autres légèrement blessés, selon le journal.

Un nombre croissant de litiges fonciers ont dégénéré en violences cette année au Vietnam où toutes les terres appartiennent à l'État.

Ces litiges représentent plus de 70% des plaintes déposées auprès des autorités. Le gouvernement affirme apporter une compensation financière aux habitants délogés, mais les sommes prévues à cet effet disparaissent souvent dans les méandres d'une administration corrompue.

Agence France Presse - 16 Août 2012