L'agence met en garde contre "la probabilité plus élevée que des risques contingents pesant sur les comptes publics se matérialisent, en raison des faiblesses plus prononcées du système bancaire".

"Etant donné le manque apparent de solutions privées, Moody's estime que le risque est élevé que les coûts liés à la recapitalisation du système bancaire doivent être supportés, au moins en partie, par le gouvernement", a expliqué l'agence.

Le Vietnam souffre d'une crise de son système bancaire, plombé par un trop grand nombre d'établissements dont beaucoup sont notoirement mal gérés et criblés de dettes toxiques.

La croissance économique du pays a ralenti à 4,73% durant les neuf premiers mois de 2012, selon des chiffres officiels publiés jeudi. Le gouvernement prévoit une croissance de 5,5% pour l'ensemble de cette année après avoir réduit à la baisse ses prévisions d'un point.

Le Vietnam est de plus confronté à une nouvelle accélération de l'inflation, qui a atteint 6,48% en septembre, cependant encore bien en deçà des 23% atteints en août 2011, ce qui avait forcé le gouvernement à prendre des mesures d'austérité et notamment à relever plusieurs fois les taux d'intérêt pour éviter la surchauffe.

Agence Télégraphique Suisse - 28 septembre 2012