"Le Vietnam est l'un des marchés les plus dynamiques et passionnants au monde et nous sommes fiers d'ajouter ce 12e marché dans la région Chine et Asie-Pacifique", a déclaré John Culver, président de Starbucks en Asie.

Le premier café ouvrira à Ho Chi Minh-Ville (sud, ex-Saïgon), a précisé le groupe dans un communiqué publié jeudi avec le groupe Maxim, son partenaire de Hong Kong.

Starbucks veut compenser en Asie la stagnation du marché américain. Le groupe avait ouvert en octobre ses premiers points de vente en Inde, en partenariat avec le groupe Tata.

Le Vietnam, deuxième producteur mondial de café, a une longue culture de consommation du café avec des dizaines de chaînes locales et des petits cafés présents partout dans le pays. Starbucks y a déjà acheté des quantités "notables" d'arabica et s'est engagé à s'approvisionner à plus long terme dans le pays communiste, selon le communiqué.

Le groupe avait indiqué en décembre qu'il tablait sur un total de 4.000 points de vente fin 2013 dans la région, dont 1.000 en Chine, son plus grand marché en dehors des Etats-Unis.

Agence France Presse - 3 janvier 2013