La monographie "Vietnam d'aujourd'hui et d'hier" de l'Institut de recherche sur l'Extrême-Orient, et le Centre de recherche sur le Vietnam et l'ASEAN, un ouvrage de 400 pages, est consacrée à l'étude des relations entre le Vietnam et la Chine au Xe siècle, au rôle du bouddhisme durant les premières dysnasties féodales d'un Vietnam indépendant, les activités du dernier empereur Bao Dai, ainsi qu'au processus du Renouveau au Vietnam.

Le docteur Annatoly Sokolov, auteur d'un article sur les Russes présents dans le corps expéditionnaire en Indochine, a fini la préparation de la publication du journal du comte Vyazemsky, un voyageur qui a traversé à cheval le Vietnam à la fin du XIXe siècle.

Concernant les livres portant sur le Vietnam moderne, on peut citer le recueil "Parler du Vietnam avec amour" de la filiale de l'Association d'amitié avec le Vietnam de Vladivostok dont les auteurs sont 25 étudiants et anciens étudiants de l'Université de Vladivostok, laquelle enseigne la langue vietnamienne depuis trois décennies.

Un autre ouvrage est un document de référence pour les personnes qui apprennent le vietnamien, dont l'auteur est le professeur associé et docteur Maksim Suynnerberg.

Il y a encore le dictionnaire d'économie Russe-Vietnamien d'Elena Tyumeneva publié par l'Université des relations internationales de Moscou (MGIMO), et surtout, le livre de l'Académie russe des Sciences consacré à la migration en Asie et en Europe, dont les immigrés vietnamiens.

Agence Vietnamienne d'Information - 18 janvier 2013